Lundi, 18 Février 2019
Le Morvan : vos infos, vidéos, photos, annonces ...
Envoyez vos photos

Agenda

<<  Février 2019  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
      1  2  3
  4  5  6  7  8  910
11121314151617
18192021222324
25262728   
Rencontres Alternatives Forestières à Glux-en-Glenne: les opposants aux centrales électriques au bois posent les bases d'un réseau national
Écrit par GdM   
Lundi, 07 Octobre 2013 15:45

glux raf salle1La résistance aux projets de centrales de production d'électricité alimentées au bois (biomasse) qui fleurissent un peu partout en France, s'organise.
Les opposants de Gardanne (Bouches du Rhône) et de Sardy-les-Épiry (Nièvre) ont posé les bases d'un réseau national à l'occasion des 8e Rencontres Alternatives Forestières de l'association RELIER qui se sont déroulées du 3 au 5 octobre à Glux-en-Glenne.

glux raf salle2Comparée aux 150 MW que l'électricien allemand E.On [propriétaire de la centrale Lucy de Montceau-les-Mines dans notre région] projette de mettre en service à Gardanne en reconvertissant une centrale à charbon, la centrale de 13 MW d'ERSCIA [filiale du groupe belge IBV/WTT] apparaît comme une naine. Pourtant toutes deux participent du même plan national visant à remplir l'objectif de 23 % d'énergie renouvelable que s'est fixé la France pour 2020.

Personne parmi les défenseurs des alternatives forestières ne remet fondamentalement en cause l'utilisation du bois comme source d'énergie.
Mais ils prônent une utilisation durable à échelle locale à l'exemple des chaufferies-bois de Glux-en-Glenne qui assure le chauffage des locaux communaux et du Centre Archéologique européen où se tenaient les Rencontres ou encore celle d'Anost qui a fait l'objet de deux visites au cours du week-end. Dans les deux cas, le bois est prélevé dans un rayon de quelques kilomètres et produit de la chaleur qui est ensuite distribuée dans les bâtiments.

Ce qu'ils contestent, ce sont les « mégaprojets » de production d'électricité et leurs conséquences : industrialisation de la forêt avec coupes à blanc et à terme sa disparition, importation massive de bois venant de l'autre bout du monde, pollutions liées à l'incinération de bois de récupération traités, etc...
Un pauvre bilan environnemental pour une électricité « dite verte » par ailleurs fortement subventionnée par les consommateurs par l'intermédiaire du prix de rachat par EDF.

Les opposants à ces projets qui fleurissent un peu partout en France n'hésitent pas à comparer leur combat à celui des opposants au gaz de schiste [ce sont d'ailleurs parfois les mêmes].
Mais, au contraire de la lutte contre la fracturation hydraulique qui a immédiatement trouvé des relais nationaux, celle contre les centrales au bois peine à sortir des frontières locales où les militants se mobilisent.

C'est dans ce contexte qu'est suivie avec attention par les défenseurs de l'environnement la bataille que livre ADRET Morvan contre le projet ERSCIA à Sardy-les-Épiry [et qu'elle est peut-être en train de gagner si l'on interprète, à quelques heures d'un arrêt attendu du Conseil d'État, le retrait de son principal promoteur Pascal Jacob comme l'annonce d'un désengagement d' IBV/WTT à qui l'on prête l'intention de déplacer son projet en Auvergne **].

Glux_RAF_ADRETLindepergLes outils de mobilisation, d'explication et d'interpellation d'ADRET Morvan sont regardés avec intérêt par les autres groupes. L'association de Sardy va donc, en s'appuyant sur son expérience, prendre la tête des prémices d'un réseau national chargé de « fabriquer une boîte à outils », recenser tous les projets et luttes et « de tisser des liens avec d'autres luttes afin que personne ne se sente isolé sur son territoire ».

Une démarche qui rejoint celle du collectif SOS Forêt qui organise un rassemblement pour créer une coordination sur le même thème le 16 novembre en région parisienne avec l'objectif d'interpeller la représentation nationale avant l'adoption de la Loi d'avenir agricole et forestière au Conseil des Ministres et son examen au Sénat.

Une centaine de participants, professionnels de la forêt et du bois, militants associatifs ou simples citoyens intéressés par les questions forestières ont participé durant deux jours à Gluxen-Glenne à ces 8e Rencontres Alternatives Forestières du Réseau RELIER.

Pendant deux jours, ils ont échangé sur des expériences originales et innovantes d'organisations collectives pour acheter et gérer des forêts, pour recréer des circuits-courts de bois, pour interpeller les politiques et citoyens sur les questions forestières ou encore pour développer des emplois de qualité.

Des visites d'initiatives locales exemplaires ont ponctué le travail en atelier : à Anost (chaufferie bois communale), Autun - Montmain (Groupement Forestier pour la Sauvegarde des Feuillus du Morvan) et Bibracte pour la gestion forestière, Luzy (scierie mobile de Cyril Couvenant), La Grande Verrière (Ferme des Vignes bio - Terre de Lien).

Accéder au site du réseau RELIER: cliquer ici

* * Le Conseil d'État a rejeté le 9 octobre les pourvois en cassation déposées par ERSCIA, Nièvre Aménagement et le Ministère de l'écologie, qui contestaient la décision du Tribunal administratif de Dijon de suspendre, dans l'attente d'un jugement sur le fond, l'arrêté préfectoral autorisant le début des travaux sur le site.
Le conseil d'État a en effet jugé que le projet ne relevait pas de « raisons impératives d'intérêt majeur » qui justifieraient une dérogation à l'application de la directive Habitat Faune Flore.
Si les promoteurs du projet poursuivent leur action, le fond ne devrait pas être jugé avant mi 2014.

Mise à jour le Vendredi, 11 Octobre 2013 14:19
 

Ajouter un Commentaire

Gens du Morvan favorise sur ses plateformes collaboratives les échanges et le partage entre les habitants du territoire avec la conviction que la possibilité ainsi ouverte à chacun de participer à l'information et aux débats est une source de richesse pour tous
Si, au delà de la liberté d'expression de toutes les opinions ou même de la polémique (que nous ne refusons pas dans les limites fixées par la loi), Gens du Morvan n'était pas compris comme un outil de dialogue favorisant le lien social mais comme un terrain vague où soufflerait un mauvais vent mettant à mal les personnes, nous aurions raté notre objectif.
Alors, du calme ! Continuez à poster vos commentaires et à envoyer vos articles, mais en n'oubliant pas que nous sommes ici entre Gens du Morvan.
Bon vent, bonnes gens !
PS: L'usage des pseudos étant une habitude du net nous l'acceptons volontiers. Toutefois nous nous réservons le droit de ne pas mettre en ligne les commentaires visant, par une relation évidente entre commentaire et pseudo adopté, à atteindre des personnes.


Code de sécurité
Rafraîchir


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa