Lundi, 11 Décembre 2017
Le Morvan : vos infos, vidéos, photos, annonces ...
Envoyez vos photos

Agenda

<<  Décembre 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
      1  2  3
  4  5  6  7  8  910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Quads et 4X4 dans les bois: que faut-il faire?
Écrit par GdM   
Jeudi, 23 Avril 2009 14:58

Passage d'un cours d'eau en Quad (cette photo n'a pas été prise dans le Morvan) Photo Lanci flickr

Il n'y a pas que les hirondelles qui reviennent avec le printemps. Le Morvan, « mini Canada européen » comme le dit joliment un prospectus, est aussi devenu le terrain privilégié des amateurs de « sports motorisés en pleine nature ».

Il suffit de chercher « Quad Morvan » sur Dailymotion et vous trouverez des dizaines de vidéos comme celle-ci où les « quadistes» du week-end font partager leurs exploits:

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Le développement de ces activités motorisées engendre de nombreux problèmes: de partage de l'espace naturel avec les autres usagers, randonneurs pédestres et équestres, de respect des propriétés, de destruction de l'environnement. Dans quel état se retrouve un cours d'eau, sa faune et sa flore, après le passage de dix quads?

Invariablement, la question revient: que fait le Parc Naturel Régional pour limiter ces nuisances? Christian Guyot, vice-président du Parc qui animait la réunion cantonale de Saint-Léger-sous-Beuvray le 9 avril dernier n'a pas été surpris lorsque la question a été soulevée par un riverain alors que la rencontre tirait à sa fin:. « je m'étonnais qu'on n'ait pas encore abordé ce sujet » a concédé cet élu rompu au dialogue « de terrain ».

D'un côté l'économie, de l'autre l'environnement?

Le vice-président a eu beau jeu de répondre que le Parc n'avait aucune autorité pour interdire ces activités. Et en aurait-il une que la solution ne serait pas si évidente: interdire tout, partout, comment? La pratique de ces nouveaux loisirs génère de l'activité économique, toujours bonne à prendre dans le massif qui n'en regorge pas (une journée quad peut coûter jusqu'à 250 euros par personne chez les organisateurs professionnels) ; et puis Christian Guyot note aussi que bon nombre de « locaux », exploitants agricoles en particulier ont adopté ces engins pour travailler. Comment faire la différence entre prétendus « bons ou mauvais » quadeurs, trialistes et quatrequatristes?

Alors, plutôt que se lancer dans une guerre que de toutes façons il n'aurait pas les moyens de mener, le Parc a décidé de jouer la sensibilisation et la pédagogie. Il a publié dès 2003, après deux années de concertation, un « Code de bonne conduite pour une maîtrise des loisirs motorisés dans le Morvan », document révisé en 2006 et qui est toujours en vigueur.

Que dit en substance ce document? Premièrement, que ces activités « ne correspondant pas aux valeurs qu'il défend », le Parc fera la seule chose qui est en son pouvoir: ne pas en faire la promotion. Deuxièmement, pour lutter contre les pratiques illégales, il fait un long rappel à la loi qui dit, en gros, que le hors piste est interdit. Troisièmement que les maires pouvant toujours interdire par arrêté, la circulation sur telle ou telle voie, le Parc mettra en place une veille et une assistance juridique pour ceux qui le souhaitent.

Citoyenneté et respect...

Mais au delà de la loi, ce document fait surtout appel à la citoyenneté et au respect du territoire par les adeptes des sports motorisés: respect de la sécurité, respect de l'environnement, respect de la propriété, respect des autres usagers. A partir de l'exemple de l'Étang Neuf sur les communes de Brassy et Dun-les-Places, le document démontre l'impact calamiteux des franchissements de rivières sur la faune aquatique.

En complément de ce code, le Parc a mis sur son site deux documents invitant à aller au delà de la simple lecture du Code: un coupon d'engagement au respect du Code que chaque utilisateur ou organisateur est invité à remplir et une fiche d'alerte permettant à tout citoyen de prévenir sur les « anomalies » constatées.
Ainsi, comme l'écrit Christian Paul en introduction de ce document, le Parc a voulu, avec « une volonté d'équilibre... insuffler un vent de responsabilité, de dialogue et un essai de pédagogie... afin que l'espace soit utilisé de manière harmonieuse. ». Ce simple voeu suffira-t-il?

Pour consulter le code de bonne conduite de la pratique des engins motorisés sur le territoire du Parc:  cliquer ici.
Les documents, coupon d'engagement et fiche d'alerte sur le site du Parc: cliquer ici

 

Ajouter un Commentaire

Gens du Morvan favorise sur ses plateformes collaboratives les échanges et le partage entre les habitants du territoire avec la conviction que la possibilité ainsi ouverte à chacun de participer à l'information et aux débats est une source de richesse pour tous
Si, au delà de la liberté d'expression de toutes les opinions ou même de la polémique (que nous ne refusons pas dans les limites fixées par la loi), Gens du Morvan n'était pas compris comme un outil de dialogue favorisant le lien social mais comme un terrain vague où soufflerait un mauvais vent mettant à mal les personnes, nous aurions raté notre objectif.
Alors, du calme ! Continuez à poster vos commentaires et à envoyer vos articles, mais en n'oubliant pas que nous sommes ici entre Gens du Morvan.
Bon vent, bonnes gens !
PS: L'usage des pseudos étant une habitude du net nous l'acceptons volontiers. Toutefois nous nous réservons le droit de ne pas mettre en ligne les commentaires visant, par une relation évidente entre commentaire et pseudo adopté, à atteindre des personnes.


Code de sécurité
Rafraîchir


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa