Mercredi, 22 Octobre 2014
Bannière
Le Comellois Jean-Claude Dubois, vedette de la Foire aux marrons de Saint-Léger sous Beuvray (Vidéos)
Écrit par GdM   
Lundi, 26 Octobre 2009 17:54

M.DuboisSur les pentes déjà raides qui escaladent par le sud la montagne morvandelle, les terres des Méchaux à la Comelle sont parmi les premières, en partant de la vallée de l'Arroux en direction du Beuvray, à supporter des marronniers. Question d'altitude et de nature du sol.
C'est là que Jean-Claude Dubois récolte ses marrons. « A la main ». Trois semaines à aller, quotidiennement, sous les arbres centenaires, gratter les feuilles, se casser le dos, se piquer le doigts pour ramasser les fruits ronds, bruns et lisses tombés la nuit. Qui seront immédiatement mis à sécher pour prévenir la moisissure.

Ses marrons, Jean-Claude Dubois les transforme et les consomme, grillés, en ragoût, confiture, crême. Sa mère, Jeanne, confectionne des pâtisseries avec la farine. Difficile de produire la farine de marrons: « il faut que le fruit soit ni trop frais, ni trop sec » sourit Jean-Claude sans plus de précisions.
Mais, ses marrons, Jean-Claude Dubois ne se contente pas de les consommer sous toutes les formes. Il les expose et les vend, aussi. A la foire de Saint-Léger-sous-Beuvray.
Un rendez-vous qu'il prépare chaque début d'automne avec passion et application. Pour faire plaisir à ses clients, habitués à ses fruits calibrés, si beaux et si brillants qu'on les croirait lustrés un par un; mais aussi, pour participer au « concours du plus beau panier », l'équivalent pour les producteurs de marrons morvandiaux du concours d'élevage de Charolles pour les naisseurs de broutards.

Concours du plus beau panier, affaire de prestige

Jean-Claude Dubois sur son stand de vente de marrons. Le Comellois a remporté les deux concoursCette année, Jean Claude Dubois a réuni ses plus beaux marrons dans un panier d'osier habillé d'un feuillage couronné par une guirlande d'épis de blé, auréoles bien disposées pour rythmer de leurs taches claires le brun profond de la masse des fruits.
Gagné! Le jury du concours, constitué des représentants des communes du Pays du Beuvray où s'épanouissent les marronniers, ont récompensé le travail du Comellois, talonné de près, il faut le dire, par la jeune Magali Ménébrode de Saint-Léger et Colette Perraudin de Larochemillay.

Mais, en cette édition 2009, Jean-Claude Dubois ne s'est pas contenté de cette seule distinction: avec sa maman Jeanne ils ont décroché le premier prix des stands. Campé à l'entrée du chemin qui coupe la place, près des hôtels, leur étal était un hymne à la production fermière locale: marrons et produits transformés, mais aussi pommes, poires, courges, betteraves rouges, oeufs, confitures et conserves diverses de fruits et légumes d'été couchés sur un lit de mousse et de fougères. Malheureusement, ces « Produits du Morvan » n'étaient pas à vendre.

Vedette, avec le champion de France 2009 de labour à l'ancienne, Serge Sotty de Grury (membre de l'Association des Vieilles Mécaniques Morvandelles), de la cérémonie de remise des prix, Jean-Claude Dubois et les autres lauréats ont reçu leurs coupes et récompenses des mains du maire de Saint-Léger André Barret, du vice-président du Conseil général, président de la communauté de communes Arroux-Beuvray Robert Jacquemard et du député de la circonscription, Jean-Paul Anciaux. Les élus du sud Morvan ont profité de ce rassemblement populaire pour réaffirmer leur soutien aux agriculteurs confrontés à une sévère crise engendrée par la faiblesse des prix et la difficulté d'écouler leur production.

Le président des producteurs lance un appel aux propriétaires

Guy BernardLe nouveau président du Syndicat des producteurs de marrons, Guy Bernard (ancien maire de La Grande Verrière) qui a succédé à Jacques Fouquet, a tracé les pistes d'un renouveau de la production locale, incluant les petits propriétaires de marronniers.
Mais Guy Bernard a surtout lancé un appel pour que les fruits ne se perdent pas: «  Alors que la faim est dans beaucoup d'endroits dans les villes et s'avance dans les campagnes, il serait dommage que des gens aient faim alors que les marrons pourrissent dans les prés... » a généreusement déclaré Guy Bernard en invitant les membres du syndicat à être inventifs.

Peu de Morvandiaux du pays du Beuvray ratent le rendez-vous du dernier week-end d'octobre à Saint-Léger. Ceux d'ici qui ne sont pas là pour vendre marrons, noix, pommes, ou miel, viennent (bien que cela soit chaque année la même chose) pour ne pas rater une occasion de sortie. Ceux qui sont partis chercher ailleurs une meilleure fortune reviennent respirer l'air du pays, rencontrer de vieilles connaissances, visiter la famille et repartir avec des produits naturels. A tous ceux-là qui génèrent déjà une assez forte affluence s'ajoutent les marchands forains qui courent de foires en foires, les touristes et les nouveaux habitants, néerlandais en tête, fervents amateurs de produits locaux.

L'édition 2009 a certes été quelque peu perturbée par le ciel gris et humide de samedi. Mais la clarté revenue dimanche a attiré la foule habituelle.

Cette année, la récolte a été excellente. Les prix avaient donc légérement baissé. Le litre (environ 900 gr) se vendait 2 €.

Les concours:

Plus beau panier:
1/ Jean-Claude Dubois (La Comelle); 2/ Magali Ménébrode (Saint-Léger-sous-Beuvray); 3/ Colette Perraudin (Larochemillay).

Plus bel étal:
1/ Jean-Claude Dubois; 2/ Mme Létrange (La Tagnière); 3/ Chantal Berthier (Saint-Léger sous Beuvray)

Plus beau stand des écoles:
1/ RPI Saint-Léger, Glux-en-Glenne, Saint-Prix; 2/ RPI La Grande Verrière, Monthelon; 3/ RPI La Comelle, Saint-Didier-sur-Arroux

Visiter le site des Vieilles Mécaniques Morvandelles: cliquer ici

 

Désolé, le mode commentaire a été verrouillé.


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept