Jeudi, 19 Octobre 2017
Le Morvan : vos infos, vidéos, photos, annonces ...
Envoyez vos photos

Agenda

<<  Octobre 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
        1
  2  3  4  5  6  7  8
  9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
Sylviculture durable : la Ville d’Autun et le Groupement forestier pour la sauvegarde des feuillus du Morvan acquièrent 11 ha à la Croix de la Libération
Écrit par GdM   
Lundi, 03 Juillet 2017 16:50

GFSFM_Ville_AutunLa Ville d’Autun et le Groupement forestier pour la sauvegarde des feuillus du Morvan (GFSFM) viennent d’acquérir conjointement une parcelle forestière de 11ha, à l’ouest de la Croix de la Libération au sommet du Mont Saint-Sébastien dominant la cité éduenne.

Un nouvel acte de la coopération étroite entre la collectivité et le GFSFM pour développer une sylviculture certifiée FSC (Forest Stewardship Council), respectueuse de la biodiversité, de la fonction sociale de la forêt et des paysages, appelé à servir d’exemple aux communes du Grand Autunois Morvan et au-delà.


C’est en 2003 que la ville d'Autun et le GFSFM créé à l'initiative de l'association Autun Morvan Écologie se sont associés pour la première fois pour sauver la forêt de Montmain.

Rejoints par le Conservatoire d'espaces naturels de Bourgogne, les partenaires ont acquis les 290 hectares de hêtraie et chênaie-charmaie exceptionnelle au niveau écologique et paysager, située aux portes d’Autun pour la préserver d’une probable exploitation industrielle par coupe rase : chacun est propriétaire de ses parcelles (Ville d’Autun : 191 ha, CEN : 70 ha, GFSFM : 32,5 ha), mais les partenaires se sont engagés mutuellement à y développer une sylviculture durable, proche de la nature, en futaie irrégulière.

A la Croix de la Libération : 7ha pour la Ville, 4ha au GFSFM

L’acquisition des 11 ha à la Croix de la Libération procède de la même démarche et du même accord : la Ville d’Autun en a acheté 7ha, principalement une ancienne coupe rase replantée en Douglas et une parcelle de Douglas d’une quarantaine d’années et le GFSFM 4ha peuplés de chênes parsemés de pins sylvestres et de châtaigniers. L’objectif est là encore d’y pratiquer la futaie irrégulière, avec une gestion pied par pied.

Le GFSFM : 500 associés, 300 ha

Aujourd’hui, le GFSFM qui réunit plus de 500 associés, des particuliers qui acceptent d’investir 160 € par action pour lutter contre les coupes rases et la monoculture de résineux et promouvoir par l’exemple une sylviculture durable et rentable, est en passe d’atteindre les 300 ha de propriété cet été, avec les 4 ha du Mont Saint-Sébastien et les 51 ha d’une belle forêt à l’ouest du Mont Beuvray.

L’exemplarité de l’action citoyenne des associés du GFSFM est souvent mise en lumière au niveau national : derniers exemples en date, un reportage sur le site Reporterre d’Hervé Kempf et le film " Mal-hêtre " de Samuel Ruffier et Paul-Aurélien Combre faisant appel aux témoignages de plusieurs acteurs du GFSFM, qu’une centaine d’Autunois ont pu découvrir samedi dernier au cinéma Arletty.

Groupement pour une Gestion Responsable des Forêts Bourguignonnes

La Ville d’Autun s’est parallèlement fortement impliquée dans la constitution du Groupement pour une Gestion Responsable des Forêts Bourguignonnes (GGRFB) présidé par l’adjoint au maire Vincent Chauvet.

Regroupant la Ville d’Autun, le GFSFM, l’EPCC Bibracte, le Conseil départemental de la Nièvre, le Conservatoire d’Espaces naturels de Bourgogne et le Parc naturel régional du Morvan, le GGRFB a été constitué pour coordonner les activités des différents propriétaires liées au label FSC pour un total de 1400 ha.

Les communes intéressées

La certification FSC qui garantit une gestion responsable des forêts sur le plan environnemental, économique et social concerne l’ensemble de la filière, de la forêt jusqu’au consommateur final. C’est pourquoi le GGRFB travaille au renforcement d’une filière aval bourguignonne valorisant les bois certifiés en même temps qu’à l’accroissement de la ressource.
Une coopération exemplaire public-privé associatif  de nature à intéresser les communes qui pourraient ainsi acquérir les forêts à vendre sur leur territoire pour les engager dans une gestion durable et préserver leur multifonctionnalité.

Lire à ce propos le compte rendu de l'AG 2016 du GFSFM avec l'intervention Vidéo de Lucienne Haèse: cliquer ici

Aller à l'article d'Émilie Massemin concernant le GFSFM sur le site Reporterre: cliquer ici 

 

Ajouter un Commentaire

Gens du Morvan favorise sur ses plateformes collaboratives les échanges et le partage entre les habitants du territoire avec la conviction que la possibilité ainsi ouverte à chacun de participer à l'information et aux débats est une source de richesse pour tous
Si, au delà de la liberté d'expression de toutes les opinions ou même de la polémique (que nous ne refusons pas dans les limites fixées par la loi), Gens du Morvan n'était pas compris comme un outil de dialogue favorisant le lien social mais comme un terrain vague où soufflerait un mauvais vent mettant à mal les personnes, nous aurions raté notre objectif.
Alors, du calme ! Continuez à poster vos commentaires et à envoyer vos articles, mais en n'oubliant pas que nous sommes ici entre Gens du Morvan.
Bon vent, bonnes gens !
PS: L'usage des pseudos étant une habitude du net nous l'acceptons volontiers. Toutefois nous nous réservons le droit de ne pas mettre en ligne les commentaires visant, par une relation évidente entre commentaire et pseudo adopté, à atteindre des personnes.


Code de sécurité
Rafraîchir


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa