Jeudi, 25 Août 2016
TAG:rémy rebeyrotte

Le préfet de Saône-et-Loire François Philizot et le maire d'Anost Jean-Claude Nouallet à la sortie du Musée de La Galvache« Je suis venu ici pour mieux comprendre pourquoi le Morvan réussit à profiter du renouveau du monde rural et ce qui explique l'attractivité d'un territoire »: en plaçant la visite officielle qu'il effectuait vendredi 30 septembre à Anost sous le signe d'une exemplarité digne de figurer parmi les « propositions à faire remonter à Paris » le préfet de Saône-et-Loire François Philizot ne pouvait pas mieux entreprendre ses interlocuteurs.

Lire la suite...  
La caserne actuelle, sise rue de Parpas, date des années 50« Je lance dès aujourd'hui les procédures pour que les travaux proprement dits puissent être planifiés pour le début du second semestre 2010 »: dans un courrier daté du 15 février adressé au maire d'Autun, le président du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de Saône-et-Loire, Jean-François Nicolas, a confirmé le lancement de la construction dès cette année de la nouvelle caserne des pompiers d'Autun.

Cette lettre devrait mettre un terme à l'inquiétude et la polémique qui avaient suivi l'annonce, le 15 décembre dernier, du report de cet équipement en raison des difficultés financières rencontrées par le Département (Conseil général) de Saône-et-Loire, principal bailleur de fonds du SDIS.

Aussitôt l'information connue, le maire d'Autun, Rémy Rebeyrotte, avait menacé de porter l'affaire en justice,
Lire la suite...  

Le résultat de l'élection dans le canton Autun-Nord a nourri une partie du débat mardi soir au Conseil municipal d'Autun entre la majorité municipale qui a fait campagne pour Ghislaine Colombo la candidate de gauche élue dimanche soir conseillère générale du canton Autun-Nord et l'opposition de droite qui a soutenu Frédéric Brochot.

Lire la suite...  
 

Pourquoi faudrait-il choisir entre pédagogie et féérie ?

Comme les années précédentes, la Ville d’Autun soutiendra les deux projets, à la fois différents et complémentaires, que sont la semaine gallo-romaine et le spectacle historique d’Autun.

La semaine gallo-romaine s’inscrit dans une logique pédagogique et se transformera cette année en une épopée gallo-romaine, puisque les manifestations se dérouleront en août mais aussi en mai et juin. C’est un projet qui s’inscrit dans une démarche commune, soutenue par l’Etat et la Région, avec Bibracte et Alésia.

Lire la suite...  
De gauche à droite: Jean-Louis Chabaud fondateur de Beogo Neere, Dominique Busseuil président de Beogo Neere, Pierre Thomas directeur régional de Véolia, Rémy Rebeyrotte, maire d'Autun président de la Communauté de communes de l'AutunoisUne somme de 1042 € provenant de la vente de carafes promotionnelles pour la consommation de l'eau du robinet a été remise jeudi matin par la municipalité autunoise à l'association humanitaire Beogo Neere [Pour des lendemains Meilleurs] qui œuvre pour l'éducation, la santé et l'alimentation des enfants de huit villages de brousse dans la région de Ouahigouya au nord du Burkina Faso.
Cette somme servira à équiper et sécuriser les puits traditionnels afin de limiter les pollutions et prévenir les chutes accidentelles souvent mortelles.
Lire la suite...  
Où l'on reparle du dispositif Borloo sur le foncier constructible non bâti.

Le 28 décembre, est parue au Journal Officiel, la réponse du Gouvernement à la question écrite de Monsieur Christian Vanneste, Député de l'UMP, Député qui d'ailleurs à la caractéristique, comme par hasard, de faire souvent le « go-between » entre l'UMP et le Front National ; bref, un modéré d'extrême-droite.
Question de Monsieur Vanneste qui « alerte Monsieur le Ministre de l'Intérieur sur l'augmentation, pour 70 personnes, de leur taxe sur le foncier non bâti à Autun. (...)Le Maire socialiste d'Autun justifie ces augmentations : il veut que les propriétaires concernés vendent leurs terrains pour construire des maisons. (...) Dans un communiqué, le Maire écrit : « l'outil fiscal est un outil essentiel pour encourager vivement les propriétaires des terrains à bâtir, à franchir le pas, à dégeler leurs terrains, en vue d'accueillir de nouvelles constructions (...) ». Le 13 septembre, les propriétaires ont vivement manifesté leur mécontentement contre cette atteinte à la propriété privée (...). Un habitant déclare : « S'il le faut, on sortira les fourches (...) car je ne vois pas en quoi des politiques, mêmes élus par le peuple, peuvent avoir le droit de faire cela, sous prétexte que Monsieur le Maire veut voir des maisons se construire. S'il en voulait des maisons, il n'avait qu'à en faire construire à Bellevue, plutôt que d'implanter des grandes surfaces qui tuent notre centre ville ». Monsieur Vanneste « aimerait connaître l'avis du Gouvernement sur cette injuste augmentation ».

Réponse du Gouvernement :

Lire la suite...  

CM Autun 20.03.2012. Le conseiller Michel Gipeaux (au banc de l'opposition à gauche sur la photo a apporté sa voix au projet de fusion des communes associées Autun et Saint-Pantaléon Un conseiller de l'opposition de droite, Michel Gipeaux, qui rejoint Rémy Rebeyrotte et sa majorité pour approuver, contre l'avis de son groupe, la fusion simple d'Autun et Saint-Pantaléon;

un conseiller de la majorité, Jean-Jacques Schuller, qui se place dans l'opposition au maire après une nouvelle charge contre son ex chef de file qui lui a retiré ses délégations;

des échanges pendant plus d'une heure un quart dans un brouhaha les rendant souvent inaudibles : après une minute de silence en mémoire des victimes du tueur du Sud Ouest, la séance du conseil municipal d'Autun a battu mardi soir des records de confusion.

Signes tangibles que les échéances électorales sont proches.

Lire la suite...  

Droit de réponse de Monsieur Pierre BROCHOT

Directement mis en cause sur des blogs et dans la presse locale, ayant reçu de multiples témoignages de sympathie et appels de journalistes locaux et nationaux suite à la parution de ces écrits, j’ai décidé d’utiliser mon droit de réponse.

Pourquoi j’étais aux côtés de mes collègues agriculteurs ce 13/09 ?

Oui, effectivement le 13 septembre, j’étais aux côtés des contribuables concernés par cette imposition,. Tout simplement car cela s’appelle, Mesdames et Messieurs les élus majoritaires , de la solidarité, qui dans l’agriculture n’est pas un vain mot,.Cette solidarité nous aide à faire face aux difficultés de la profession et il n’y a bien évidemment que vous pour les ignorer au point d’en rajouter.

Pour autant, être présent à une manifestation ne fait pas de moi l’organisateur !

Mais pour vous tous les moyens sont bons pour berner et désinformer la population comme me stigmatiser et discréditer notre association de défense en politisant le dossier. Ces agissements sont indignes, et vos propos diffamatoires.

Lire la suite...  
Réaction de Rémy REBEYROTTE à la candidature UMP sur Autun-Nord

Après la candidature de la division, celle de l'ancien Maire-délégué de Saint-Pantaléon, voici la candidature de la rente foncière.
Pour ma part, il est clair que je soutiendrai une candidature à la fois de rassemblement, d'activité et de solidarité.
Car il me semble que, dans les circonstances actuelles où, même si elle n'est pas la seule, la France va mal, il faut à la fois se serrer les coudes, travailler ensemble, se rassembler et être aux côtés des salariés, du monde du travail, et de ceux qui souffrent de l'isolement, de l'absence d'emploi, de la précarité.
Il est clair que je ne soutiendrai ni la division, ni la rente.
Rémy REBEYROTTE
 

Rémy Rebeyrotte. CP le 28.02.2012« Naturellement candidat »: la formule inaugurée le 21 octobre dernier pour la présentation de sa candidature à l'investiture du Parti socialiste pour les législatives de juin 2012 en compagnie de Christophe Sirugue et André Billardon est devenue en février un slogan sur l' affiche de campagne de Rémy Rebeyrotte, « Candidat engagé avec François Hollande pour porter le changement ».

La bataille pour l'investiture a été perdue sans avoir été livrée, les deux parrains ont disparu de la photo, mais Rémy Rebeyrotte poursuit sa route avec détermination: «  Je présente ma candidature, je défends des valeurs auxquelles je crois. Qui m'aime, me suive! Que tous ceux qui souhaitent participer à cette dynamique nous rejoignent ! » a-t-il commenté mardi 28 févier au cours d'une conférence de presse consacrée à la présentation de son programme thématique sur l'Éducation et l'accès à l'emploi et la Santé, tenue à Étang-sur-Arroux.
Lire la suite...  
A propos des affaires internes au Parti Socialiste au plan national et dans le Pas-de-Calais

Soutenir François Hollande et rassembler la Gauche.

En Saône-et-Loire, je n'ai pas répondu aux propos diffamatoires tenus à deux reprises à mon égard par Arnaud Montebourg et repris par le Journal de Saône-et-Loire.

Comme François Hollande, « je n'ai pas l'intention de me laisser entraîner dans les affaires internes du PS ». Aux règlements de compte internes, je préfère, et de très loin, un rassemblement de toute la Gauche. L'heure est aujourd'hui au rassemblement autour de François Hollande, à la réponse aux préoccupations des Français et notamment de ceux qui sont de plus en plus en difficulté, à la recherche de l'équité et à l'engagement pour rassembler tous ceux qui souhaitent que notre Pays retrouve la dynamique du progrès mais d'un progrès équitablement partagé.

Rémy Rebeyrotte
 
Législatives de juin 2012 sur la troisième circonscription
La suppléante de Rémy Rebeyrotte sera Cathy Valacci

Rebeyrotte_ValacciA l'occasion d'une conférence de presse tenue au Creusot vendredi dernier, Rémy Rebeyrotte, après avoir rendu hommage aux victimes de Montauban et de Toulouse, a présenté sa suppléante Cathy Nicolao-Valacci.
Cathy Valacci a 39 ans, elle est mariée, mère d'une petite fille, et enseigne en collège depuis de plus dix ans dans l'agglomération creusotine, à La Croix Menée puis aux Epontots.
Lire la suite...  

 Ni abandonné, ni ajourné, ni reporté mais simplement « redimensionné »: le maire d'Autun Rémy Rebeyrotte indique sur son blog que le SDIS 71 qui avait ajourné le projet de construction de la nouvelle caserne des pompiers d'Autun est revenu sur sa décision et que les travaux devraient être réalisés cette année, au prix d'une modification du projet initial . Le président du SDIS, Jean-François Nicolas explique de son côté qu'en effet il y a "une vraie volonté" de construire cet équipement. La décision reste cependant suspendue à des négociations avec le gouvernement pour qu'il accepte de revoir les règles d'amortissement des investissements des Conseils généraux.

Lire la suite...  
Communiqué de Rémy Rebeyrotte, Maire d'Autun, Conseiller Général, Président de la CCA
Une délégation de fonctions requiert confiance et respect, notamment respect des décisions prises en commun.
Ces deux conditions n'étant plus remplies, j'ai décidé de retirer toute délégation à Monsieur Jean-Jacques Schuler.
Cette décision prend effet aujourd'hui à 12 heures. L'intéressé en a été préalablement informé.

 AUTUN, le 28 novembre 2011

 

Alors que l'évolution des relations entre Autun et sa commune associée de Saint-Pantaléon (fusion ou défusion) est au centre de la confrontation entre les candidats socialistes aux cantonales à Autun-Nord, Ghislaine Colombo (candidate PS investie par la Fédération - partisane du « rassemblement » de l'agglomération soutenue par le maire d'Autun) et Claude Chermain (PS auquel la Fédération a refusé l'investiture - promoteur du « retour à l'autonomie » de Saint-Pantaléon dont il a été maire délégué et toujours conseiller municipal), le maire d'Autun Rémy Rebeyrotte qui a fait du « rassemblement » des deux communes sa « feuille de route » depuis la consultation locale d' octobre 2009 lui ayant donné une majorité sur la question avait convoqué un Conseil municipal extraordinaire consacré au sujet mercredi 9 mars au soir.
Où l'on a pu constater que la tension monte entre les groupes à mesure qu'approchent les échéances électorale et procédurale.

Lire la suite...  

AutunStPantaleonPas de trêve dans l'action du maire d'Autun Rémy Rebeyrotte et de sa majorité municipale pour faire évoluer vers la fusion-simple la fusion-association des communes d'Autun et Saint-Pantaléon.
Après avoir, fort de la majorité à son projet de « rassemblement » des deux communes réunie dans les urnes lors de la consultation électorale organisée par la mairie le 4 octobre 2009, demandé sans jamais obtenir de réponse à deux préfets d'organiser la consultation prévue par les textes, le premier magistrat autunois repart à l'assaut alors qu'un nouveau représentant de l'État, François Philizot, est arrivé il y a tout juste trois jours dans le département.
Avec, en prime, dans le contexte de la campagne des cantonales, la volonté de contraindre l'opposition à dévoiler clairement sa position sur cette question de la fusion.

Lire la suite...  

DEP2015_Barnay_Gillot_UchonRémy Rebeyrotte, conseiller général sortant du canton Autun Sud, maire d'Autun et président de la Communauté de communes du Grand Autunois Morvan et Danièle Carry, 1ère adjointe au maire d'Auxy sont les remplaçants du binôme Gillot – Barnay soutenu par la Majorité départementale dans le canton Autun 2.

L'annonce officielle a été faite au matin de l'ouverture de la campagne officielle, lundi 9 janvier, lors d'une conférence de presse organisée au sommet d' Uchon.

Lire la suite...  

D-P_CCBÀ l'issue du redressement judiciaire qui avait été mis en place en septembre dernier, le tribunal de Grande Instance de Sens a tranché. C'est la Ville d'Autun en Bourgogne qui accueillera, au sein de la Maîtrise de la Cathédrale, les Petits chanteurs à la Croix de Bois, chorale d'enfants de renommée mondiale créée en 1906.

Un dossier qui a été jugé le plus solide dans la durée aussi bien financièrement, pédagogiquement qu'artistiquement pour sauvegarder un fleuron national et ouvrir une nouvelle page prometteuse pour la chorale d'enfants porteuse dans le monde entier de messages de paix et d'amour.

Lire la suite...  
Composition des deux listes déposées à la sous-préfecture d'Autun pour le second tour des élections municipales dimanche 30 mars 2014 (les 29 premiers de chaque liste sont également candidats aux élections communautaires):
Lire la suite...  

Remy_Rebeyrotte._Anost_18.04.2012_BPrécipitée, l' invitation était parvenue mardi 17 avril à 9h45 par sms: « Rdv point presse 8h30 café Fortin Anost mercredi 18 avril avec Rémy Rebeyrotte... ».
Au jour et à l'heure l'heure dites, tout le monde était en place.


Rémy Rebeyrotte, maire d'Autun, président de la Communauté de communes de l'Autunois, candidat « divers gauche » [hors de son parti, le PS] aux législatives. Jean-Baptiste Pierre, maire de Sommant, conseiller général de Lucenay l'Évêque. Bernard Magnaudet directeur de cabinet du maire d'Autun et secrétaire de la section PS d'Autun. Yves Lemoine, membre du bureau de la section PS d'Autun. Et trois journalistes locaux.

Le texte était prêt: «Appel d'Anost pour François Hollande ». Signé  Rémy Rebeyrotte et Cathy Nicolao-Valacci, sa suppléante pour les législatives (voir le texte en fin d'article).
Mais rien ne s'est passé comme prévu. Ou, plutôt, tout s'est passé comme il était prévisible qu'il adviendrait dans ce fief socialiste morvandiau.

Lire la suite...  
<< Début < 1 2 4 6 7 8 9 10 > Fin >>
Powered by Tags for Joomla


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept