Lundi, 11 Décembre 2017
TAG:porcherie

Rémy Rebeyrotte a pu effectuer la visite officielle malgré les menaces des Jeunes agriculteurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« S'il vient on le fout dehors »: à sept heures, samedi matin, les Jeunes agriculteurs de l'Autunois étaient plus "chauds" que le petit vent annonciateur de pluie qui frappait le Parc des Expositions d'Autun abritant les 312 champions de la race charolaise du Concours de reproducteurs et leurs éleveurs affairés à nettoyer les allées, laver, brosser et peigner leurs protégés.
François Grillot, président de la société d'agriculture locale organisatrice de ce rendez-vous annuel de l'élevage du sud Morvan, tôt levé, enjambait les tas de paille humide, mettant en garde contre tout débordement: « Pas d'incident, ce serait grave pour la société d'agriculture. Il est chez lui ici ». Visite des Renseignements généraux. Rumeur: « il a annulé sa visite».

Lire la suite...  
Des cochons sans stressL'association de défense de l'environnement SEVE en Morvan a organisé samedi 18 septembre un « Repas cochon » » à la Ferme des Levées à Echarnant en Côte d'Or. Compte rendu par le président Bernard Bailly qui détaille le fonctionnement de l'élevage bio conduit par Jacques VOLATIER et les nouvelles actions de l'Association qui, faute de voir avancer le dossier compostage des lisiers a décidé de relancer les procédures judiciaires.

150 cochons élevés en plein air sur 10 ha

Avec la mise en place du co-voiturage 34 personnes étaient présentes ! (pour une capacité de 30) SEVE a refusé beaucoup de monde !
Etaient notamment présents MM. Jacques LIORET 1er Adjoint de ville d'Autun, Bruno LAPETITE (de St Gervais en Vallière) et Patrick DUCZMAN (de Poisson près de Paray le Monial), tous les deux Présidents d'association de défense environnementale.
Les participants ont pu découvrir un élevage de cochons sous la conduite de l'éleveur Jacques Volatier.
A proximité du hameau d'Echarnant (près de Lusigny sur Ouche) 150 cochons sont élevés en plein air, en agriculture biologique, dans des grands parcs aménagés (10Ha).
Après avoir acheté les bêtes en sevrage (qui possèdent toujours leur queue et leurs dents !), il les engraisse pendant douze mois, « contre quatre mois dans les porcheries industrielles et six mois pour le Label rouge ».
Lire la suite...  

Sandrine Bélier (manteau long avec écharpe) parmi les militants rassemblés sur la place de la mairie de Reclesne pendant le discours de Bernard Bailly, président de SEVE en Morvan qui lutte contre une porcherie industrielle. A gauche, Jacques Lioret, 1er adjoint au maire d'AutunSandrine Bélier, la jeune députée européenne qui a conquis son siège dans la Région Est (la nôtre) le 7 juin dernier, est venue samedi à Reclesne (Saône-et-Loire) soutenir la manifestation de l'Association SEVE en Morvan (Santé, Eau, Vie, Environnement) qui lutte depuis cinq ans contre l'installation dans la commune d'une porcherie dite « industrielle » capable de produire plus de 2000 cochons par an. Elle a proposé à l'association de relayer et soutenir une procédure devant la "commission des pétitions" du Parlement européen.

Lire la suite...  

L'association enironnementale SEVE (Santé, Eau, Vie, Environnement) en Morvan qui lutte contre les conditions d'exploitation de la porcherie industrielle Lamarre de Reclesne a annoncé préparer « un ou des » recours devant le Tribunal Administratif de Dijon contre l'arrêté d'exploiter signé par le préfet de Saône-et-Loire le 30 avril dernier. Elle a en outre indiqué que sa pétition européenne concernant les normes relatives au bien être animal (surface allouée à chaque animal), portée par la députée Sandrine Bélier avait été déposée en enregistrée devant le Parlement européen.

« Nous sommes prêts à suspendre ces recours si une solution de compostage des lisiers est trouvée par l'EARL Lamarre » indique cependant le président de SEVE en Morvan, Bernard Bailly qui regrette dans un communiqué que « la proposition de SEVE et de la Communauté de Communes de l'Autunois demandant que cette solution alternative soit examinée n'a même pas été étudiée » mais relève dans ce même communiqué  « qu'une réunion sur le sujet, à l'initiative de la CCA, doit avoir lieu courant juillet... »

Lire la suite...  

De droite à gauche, au bureau de SEVE à l'AG du 12 mars 2011: Henri Ballereau chargé des Relations extérieures, Michel Roizot et Alain Delestrai vice présidents, Bernard Bailly président Le chef de la mission permanente d'inspection des juridictions administratives « déplore une regrettable erreur » et « prie d'accepter les excuses de la juridiction » qui avait condamné le 19 octobre 2010 l'association environnementale SEVE à verser 8.000 € à l'EARL Lamarre, exploitante de la porcherie de Reclesne.

Lire la suite...  

L'appel à manifester samedi de Seve MorvanL'association SEVE en MORVAN (Santé, Eau, Vie, Environnement) organise samedi 17 octobre à 10h30 à Reclesne (Saône-et-Loire) une manifestation contre le projet d'une porcherie industrielle dans la commune. Cette manifestation soutenue par la CAPEN (Confédération des Association pour l'Environnement et la Nature en S&L) et le CCCEB (Collectif Citoyen Contre l'Encochonnement de la Bourgogne) et à laquelle sont attendus Sandrine Belier, députée européenne Europe Écologie, un représentant du maire d'Autun et Jean Rapenne, président régional du parti de Corinne Lepage CAP 21, est organisée à l'occasion de la venue en mairie de Reclesnes du commissaire enquêteur chargé du dossier.

Lire la suite...  

La secrétaire générale de la préfecture de Saône-et-Loire, Magali Selles, a signé pour le préfet, le 30 avril, l'arrêté autorisant l'EARL Lamarre de Reclesne à exploiter « une porcherie de 2124 animaux équivalents porcs et un élevage de 105 vaches allaitantes.»

L'arrêté précise que « l'épandage des effluents d'élevage est interdit entre le 15 novembre et le 15 janvier... et sauf circonstances exceptionnelles avec accord préalable de l'inspecteur des installations classées, les week-ends et jours fériés». « L' épandage de lisier est interdit au lieu dit « Les Chaumottes » à Autun et sur dix parcelles au lieu dit « Creusevaux » à Reclesne.

Lire la suite...  

Jacques Lioret, 1er adjoint au maire d'Autun, a annoncé samedi 17 octobre, lors de la manifestation organisée à Reclesne par SEVE en Morvan contre le projet de porcherie industrielle sur le territoire de la commune, que le Conseil municipal de la cité Éduenne s'apprêtait à prendre une délibération sur le sujet.

Nous nous sommes procurés le texte de ce projet de délibération, soumise au vote des conseillers autunois jeudi 22 octobre, qui propose « d'émettre un avis très défavorable » dans le cadre de l'instruction du dossier de régularisation administrative. Le Conseil municipal devrait en outre demander que le registre d'enquête publique soit également consultable en mairie d'Autun.

Lire la suite...  

De gauche à droite, au bureau de SEVE pendant l'AG: Henri Ballereau chargé des Relations extérieures,  Michel Roizot et Alain Delestrai  vice présidents, Bernard Bailly président« Quand l'État n'existe plus, que ce sont les lobbies, Chambre d'agriculture et FNSEA, qui font la loi, c'est à nous, citoyens de s'organiser »: Bruno Lapetite président de l'association « Bien vivre au cœur des trois rivières », association de défense de l'environnement opposée au fonctionnement d'une porcherie industrielle dans son village de Saint-Gervais en Vallière en région chalonnaise et porte-parole du « collectif citoyen contre l'encochonnement de la Bourgogne », a ainsi résumé sous les applaudissements d'une quarantaine de membres présents, le sentiment partagé des adhérents de l'association SEVE (Santé, Environnement, Vie, Eau), engagée depuis 2006 dans une même action contre la porcherie de Reclesne.

Lire la suite...  

Trois des quatre conseillers du Groupe d'opposition Autun Autrement pendant le plaidoyer de Gérard Martini en faveur de la porcherie de Reclesne: de gauche à droite, Michel Gipeaux, Gérard Martini et Rosetta ThéveninCinq gendarmes stationnés dans le hall de la mairie, quelques agriculteurs s'installant sur les bancs du public après être allés manifester à la sous-préfecture, le président de SEVE en Morvan prenant place à son tour, Alain Durand, conseiller municipal majoritaire par ailleurs chargé des affaires agricoles à la Communauté de communes de l'Autunois (CCA) qui quitte la salle avant l'examen du dossier: une petite tension s'est progressivement installée dans le salon d'honneur de l'Hôtel de ville d'Autun, jeudi soir à l'heure de la présentation de la délibération sur l'enquête publique relative à l'installation de la porcherie dite "industrielle" de l'EARL Lamarre à Reclesne.

Lire la suite...  

SEVE_AG_16.04.2012_B.Bailly« Défendre l'environnement est devenu extrêmement difficile.
On ressent une volonté de se débarrasser des associations qui travaillent sur le terrain.
Nous devons résister au puissant rouleau compresseur de la Préfecture, de la FNSEA
[Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles, syndicat agricole majoritaire], de la Chambre d'agriculture, de nombreux politiques et de la Justice administrative »: président de l'association SEVE en Morvan (Santé, Environnement, Vie, Eau), créée pour s'opposer à l'installation d'une porcherie « industrielle » à Reclesne et engagée depuis dans le combat collectif contre l'« encochonnement » de la Bourgogne, Bernard Bailly tire la sonnette d'alarme et appelle à la remobilisation.

Lire la suite...  

L'Association SEVE (Santé, Eau, Vie, Environnement) en Morvan qui lutte contre les conditions d'exploitation de la porcherie industrielle Lamarre de Reclesne  faisait état, le 6 juillet dernier dans un communiqué, d'une prochaine réunion organisée par Communauté de Communes de l'Autunois (CCA) afin d'envisager une solution de compostage des lisiers.

Cette réunion à laquelle ont participé une vingtaine de représentants d'administrations, collectivités locales, élus, entreprises, organisation professionnelle agricole et M. Christophe Lamarre, mais dont la presse a été tenue à l'écart, a bien eu lieu le 8 juillet, apprend-on sur le site de SEVE qui en publie le compte rendu (voir le lien en fin d'article pour accéder à ce compte-rendu).

Lire la suite...  
Assemblée générale de SEVE le 12 mars à Autun

SEVELogoL'assemblée générale de l'association SEVE (Santé, Environnement, Vie, Eau) aura lieu le samedi 12 mars à 9h30 à l'Espace Saint-Ex (ex Foyer des Jeunes Travailleurs) à Autun.
Ordre du jour: Le contexte général sur l'encochonnement; le point sur l'encochonnement de la Bourgogne; le bilan d'activité; le compostage; les actions contentieuses; le jugement du TA de Dijon (ou Comment on essaye d'éliminer l'association SEVE); les recours déposés; les actions parlementaires; la pétition européenne; la saisie de la Mission Permanente d'inspection du Conseil d'Etat; le bilan financier; le renouvellement du Bureau de l'Association SEVE; questions diverses.

Lire la suite...  

SEVE A Paris NON à la porcherie 350pxReclesne. C'est une porcherie. Mais pour eux c'est une «cochonnerie».

Un détournement sémantique qui résume à lui seul leur combat pour une agriculture environnemen-
talement et socialement responsable.

Lire la suite...  

Affiche_PMAFAprès nous être sortis de la « tentative d'assassinat » fomentée à notre égard, nous poursuivons plus que jamais notre combat contre les élevages industriels hors sol, et plus particulièrement l'épandage de lisier.
Vous savez, nous proposons sans relâche le dialogue et des solutions alternatives à l'épandage, avec l'espoir d'être enfin entendus...

Notre démarche est d'autant crédible que notre première solution pour sortir de ce conflit malsain, consiste à la transformation des porcheries industrielles sur caillebotis en porcherie sur paille, et qu'actuellement cette solution est médiatisée par la Protection mondiale des animaux de ferme – la P.M.A.F.-

Lire la suite...  
LogoSeveVive 2014
C'est une année pleine d'espoir dans le domaine de l'écologie !
En effet 2013 a été tellement catastrophique qu'il est inimaginable que 2014 puisse être pire !
Lire la suite...  

SEVE_BB_PAILLASSON_17062011Créée avec plus de 300 personnes mobilisées en urgence au cœur de l'été 2004 pour s'opposer au projet de création à Reclesne d'un élevage porcin sur caillebotis d'une capacité de 2 164 animaux-équivalents-porcs, l'association de défense de l'environnement SEVE (Santé, Environnement, Vie, Eau) a reçu comme un coup fatal à son combat l'allègement par le gouvernement des procédures applicables à ce type d'élevage.

Réunis en assemblée générale le 17 avril dernier, les derniers membres de SEVE ont décidé d'abandonner les dernières procédures juridiques liées à ce dossier pour se concentrer sur leur rôle de « lanceurs d'alerte » et participer à la constitution du collectif national « Plein Air » en cours d'élaboration avec 200 autres associations françaises.

Lire la suite...  

SEVELogoL’Assemblée générale de l’association SEVE (Santé, Environnement, Vie, Eau) aura lieu jeudi 11 mai 2017 à 18h30 à l’Espace St-Ex, rue Saint-Exupéry à Autun.

A l’ordre du jour :
1- Informations sur le Sivom du Ternin ;
2- Le point sur la filière porcine :
- sur le plan régional,
- sur le plan national (action du collectif) ;
3- La méthanisation ;

Lire la suite...  

SEVE_Manifestation_Paris_03032013Une dizaine de militants du Collectif contre l'Encochonnement, du Morvan et de la Bresse, ont participé dimanche 3 mars à la manifestation nationale contre l'élevage industriel intensif entre la Gare Montparnasse et la Porte de Versailles où se tenait le Salon de l'Agriculture.

Lire la suite...  

ARTE_Sante_elevageGERMES TUEURS, Le fléau de l'élevage intensif, une enquête d'ARTE qui fait froid dans le dos. Si un nombre croissant d'individus subissent l'assaut de bactéries multirésistantes, la faute en revient aux élevages industriels.

Lire la suite...  
<< Début < Précédent 1 > >>
Powered by Tags for Joomla


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa