Dimanche, 18 Novembre 2018
Le Morvan : vos infos, vidéos, photos, annonces ...
Envoyez vos photos

Agenda

<<  Novembre 2018  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  2  3  4
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Deux foyers de fièvre catarrhale ovine confirmés dans le département de Saône-et-Loire à Dyo et Roussillon-en-Morvan
Écrit par Administrateur   
Vendredi, 09 Octobre 2015 14:17

Communiqué de la préfecture de Saône-et-Loire : Deux foyers de fièvre catarrhale ovine sur les communes de Dyo et Roussillon-en-Morvan viennent d’être confirmés dans le département par le laboratoire national de référence de l’ANSES. Ces foyers ont été détectés à l’occasion de la surveillance conduite sur 30 cheptels du département dans le cadre de la campagne nationale visant à apprécier l’étendue de cette maladie sur le territoire.

Le préfet de Saône-et-Loire a fixé un périmètre d’interdiction de 20 km autour de chacun de ces foyers. Les bovins et des ovins des exploitations ne peuvent pas quitter ce périmètre d’interdiction, à l’exception des animaux destinés à être abattus dans les 24 heures et sous réserve de la désinsectisation des véhicules de transport.


Les autres communes du département sont maintenant en zone de protection. Les ruminants de cette zone sont également soumis à des restrictions de mouvement.
La liste des communes de ces différents périmètres est consultable sur le site des services de l’Etat : www.saone-et-loire.gouv.fr

Actuellement, une campagne de vaccination est organisée par l’Etat qui a mis à disposition des cabinets vétérinaires du département 150 000 doses de vaccins permettant de vacciner 75 000 animaux destinés à être exportés. Cette vaccination conduite par les vétérinaires a commencé la semaine dernière, elle devrait permettre la reprise du commerce international dans les prochaines semaines.

Dès à présent, un protocole spécifique a été signé avec l'Espagne. Il permet l'exportation de bovins soit après vaccination, soit après un test de dépistage (PCR) négatif réalisé 14 jours après le début de la désinsectisation des animaux. Le protocole permettant la reprise des échanges avec l’Italie sera signé dans les jours à venir.

Il est rappelé que cette maladie ne représente aucune menace pour l’homme. C’est une maladie strictement animale, non transmissible à l’homme qui n’affecte pas la qualité des denrées (viandes, lait, etc).

****************************************************************************************

Qu’est-ce que la fièvre catarrhale ovine ?

La fièvre catarrhale ovine (FCO), également appelée maladie de la langue bleue ("Bluetongue" en anglais), est une maladie virale, transmise par des insectes vecteurs du type Culicoides (moucherons). 26 sérotypes viraux différents sont répertoriés dans le monde. L’épizootie actuellement déclarée est due au sérotype 8.

Les espèces sensibles à la FCO sont les ruminants domestiques (ovins, bovins, caprins) et sauvages.
Cette maladie est strictement animale : elle n’affecte pas l’homme et n’inspire donc aucune inquiétude ni pour la population, ni pour le consommateur. Elle n’a strictement aucune incidence sur la qualité des denrées (viande, lait, etc).

La FCO entraîne les symptômes suivants chez les animaux : fièvre, troubles respiratoires, salivations, œdème de la face, etc. Elle peut provoquer des retards de croissance, la mort de certains animaux et des avortements chez les femelles infectées.

Quelles sont les stratégies de lutte contre cette maladie ?

Pour lutter contre la maladie, il est possible de mettre en place une stratégie vaccinale. Vacciner, c’est protéger les animaux mais aussi contribuer à l’éradication de la maladie.
Il faut deux injections de vaccin à 3 semaines d’intervalle par animal pour que l’animal soit vacciné.

Le Ministre a décidé, après avis du CNOPSAV (Comité National d’Orientation de la Politique Sanitaire et Végétale) le 14 septembre et après concertation avec les professionnels le jeudi 17 septembre, de faire vacciner en priorité les animaux bovins, ovins et caprins que ce soit à des fins d'engraissement ou de reproduction destinés aux échanges européens et à l’export vers les pays-tiers ainsi que les animaux producteurs de matériels de reproduction (semences mâles, ovules, embryons) dont les produits sont destinés à l’exportation.

1,3 million de doses de vaccin sont disponibles depuis le 21 septembre pour permettre de sécuriser la totalité des animaux visés par les priorités ci-dessus.(Source : Ministère de l’Agriculture , de l’Agroalimentaire et de la Forêt : agriculture.gouv.fr

Quelles conséquences pour les éleveurs ?

Dans un premier temps, les éleveurs vont devoir garder leurs animaux sur les exploitations le temps de la vaccination et des délais imposés par certains pays après la seconde injection (dix jours pour l’Italie) et faire face aux surcoûts liés à cette immobilisation. Dans un second temps, il est à craindre que certains marchés étrangers se ferment, entrainant une chute des cours.

Si les éleveurs de moutons ont plus à craindre que ceux de bovins, il faudra cependant attendre la période des naissances pour mesurer les conséquences sur les troupeaux.

D’où vient la maladie ?

Initialement présente en Afrique, la FCO s’est étendue progressivement vers le Nord depuis plusieurs décennies, probablement à la faveur du réchauffement climatique de la planète et des échanges commerciaux internationaux.

En effet, la transmission de cette maladie ainsi que son extension géographique sont étroitement liées à la présence des populations de moucherons piqueurs appelés culicoïdes, qui jouent le rôle de vecteurs et dont le développement est favorisé par des températures élevées. Après une première incursion en Europe à la fin des années 1950, dans le sud de l'Espagne et du Portugal, la FCO a touché la Grèce en 1979 puis en 1998, avant d’apparaître en Italie et en France en 2000 (en Corse). La maladie est aujourd’hui présente sur tous les continents, à l’exception de l’Antarctique.

En 2006, une épizootie de fièvre catarrhale ovine provoquée par le sérotype 8 (ou BTV-8, pour bluetongue virus) a affecté l'Europe du Nord-Ouest. Il s'agissait de la première épizootie de FCO documentée en Europe du Nord et de la première circulation du sérotype 8 identifiée sur le continent. Cinq pays ont été atteints : l'Allemagne, la Belgique, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas. Au total, environ 2 000 foyers ont été notifiés en 2006, dont six en France.

Après une accalmie hivernale due à l’inactivité vectorielle, une reprise épizootique massive a été observée à partir du début du mois de juillet 2007. Plus de 50 000 foyers à BTV-8 ont été recensés en 2007, dans neuf pays européens : Allemagne, Belgique, Danemark, France, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse, République tchèque et Royaume-Uni.

Faiblement touchée lors de l'été 2006, la France fut confrontée à une épizootie d’une toute autre ampleur en 2007, avec plus de 15 000 foyers à BTV-8, répartis sur une très large moitié nord du pays. Le front épizootique progressait essentiellement dans le sens Nord-est – Sud-ouest.

Par ailleurs, un nouveau sérotype, le BTV-1, est apparu sur le territoire continental français fin 2007, en provenance de l’Espagne, provoquant trois foyers dans le Sud-ouest de la France.
Le pic épizootique causé par le sérotype 8 a été observé en France en 2008 (alors qu’il a eu lieu en octobre 2007 en Europe du Nord). Sa circulation a repris au printemps 2008 en direction du sud et de l’ouest de l’Hexagone, causant plus de 27 000 foyers.
La circulation du sérotype 1 a également repris en France en 2008 : il a provoqué près de 5 000 foyers dans le sud-ouest et en Bretagne.

Parallèlement aux mesures sanitaires mises en place, des campagnes de vaccination obligatoire, à l’aide de vaccins à virus inactivés dirigés contre les sérotypes 1 et 8, ont été mises en place sur le territoire continental français au printemps 2008, jusqu’à l’automne 2010. Durant ces campagnes, prises en charge financièrement par l’Etat, plus de 120 millions de doses de vaccins ont été distribuées. La vaccination est devenue facultative et à la charge des éleveurs fin 2010.
L’impact positif de la vaccination, couplé à l’acquisition d’une immunité protectrice à la suite d’une infection, s’est traduit par un effondrement du nombre de foyers : moins d’une centaine en 2009, un seul en 2010, aucun en 2011. La France était de nouveau indemne de FCO sur son territoire continental depuis le 14 décembre 2012.

En Europe du Sud, le virus circulait encore en 2011 : des foyers ont été notifiés en Espagne (sérotype 1), au Portugal (sérotype 1), en Italie (sérotypes 1, 2, 8 et 9), en Grèce (sérotypes 4 et 16) et à Chypre (sérotypes 4 et 16). (source Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail : www.anses.fr

****************************************************************************************

Communes de Bourgogne situées dans le périmètre interdit au 9 octobre 2015

Côte d’Or :

BARD-LE-REGULIER, BLANOT, BRAZEY-EN-MORVAN, MANLAY MARCHESEUIL, MENESSAIRE, SAVILLY, VIANGES, VILLIERS-EN-MORVAN, VOUDENAY.

Nièvre :

ACHUN, ALLIGNY-EN-MORVAN, AMAZY, ANLEZY, ANTHIEN, ARLEUF, ARMES, ARTHEL, ASNAN , ASNOIS ,

AUNAY-EN-BAZOIS , AUTHIOU , AVRIL-SUR-LOIRE , AZY-LE-VIF ,

BALLERAY , BAZOCHES , BAZOLLES , BEARD , BEAULIEU , BEAUMONT-SARDOLLES , BEUVRON , BILLY-CHEVANNES , BLISMES ,

BRASSY , BREUGNON , BREVES , BRINON-SUR-BEUVRON , BUSSY-LA-PESLE ,

CERVON , CHALAUX , CHALLEMENT , CHALLUY , CHAMPALLEMENT , CHAMPLIN , CHAMPVERT , CHAMPVOUX , CHANTENAY-ST-IMBERT , LA CHARITE-SUR-LOIRE ,

CHATEAU-CHINON (VILLE) , CHATEAU-CHINON (CAMPAGNE) , CHATIN , CHAULGNES , CHAUMARD , CHAUMOT , CHAZEUIL , CHEVANNES-CHANGY , CHEVENON , CHEVROCHES ,

CHIDDES , CHITRY-LES-MINES , CHOUGNY , CIZELY , CLAMECY , LA COLLANCELLE , CORANCY , CORBIGNY , CORVOL-D'EMBERNARD , COSSAYE ,

COULANGES-LES-NEVERS , CRUX-LA-VILLE , CUNCY-LES-VARZY ,

DECIZE , DIROL , DOMMARTIN , DOMPIERRE-SUR-HERY , DORNECY , DORNES , DRUY-PARIGNY , DUN-LES-PLACES , DUN-SUR-GRANDRY ,

EMPURY , EPIRY ,

FACHIN , LA FERMETE , FLEURY-SUR-LOIRE , FLEZ-CUZY , FOURCHAMBAULT ,

GACOGNE , GARCHIZY , GERMENAY , GERMIGNY-SUR-LOIRE , GIEN-SUR-CURE , GIMOUILLE , GLUX-EN-GLENNE , GOULOUX , GRENOIS , GUERIGNY ,
GUIPY ,

HERY ,
IMPHY ,

LANGERON , LAROCHEMILLAY , LAVAULT-DE-FRETOY , LIMON , LIVRY , LORMES , LUCENAY-LES-AIX , LUTHENAY-UXELOUP , LYS , LA MACHINE ,

MAGNY-COURS , MAGNY-LORMES , LA MAISON-DIEU , LA MARCHE , MARCY , MARIGNY-L'EGLISE , MARS-SUR-ALLIER , MARIGNY-SUR-YONNE , MARZY , MAUX ,

METZ-LE-COMTE , MHERE , MICHAUGUES , MILLAY , MOISSY-MOULINOT , MONCEAUX-LE-COMTE , MONTENOISON , MONT-ET-MARRE , MONTIGNY-AUX-AMOGNES , MONTIGNY-EN-MORVAN ,

MONTREUILLON , MONTSAUCHE-LES-SETTONS , MORACHES , MOULINS-ENGILBERT , MOURON-SUR-YONNE , MOUSSY , MOUX-EN-MORVAN ,

NEUFFONTAINES , NEUILLY , NEUVILLE-LES-DECIZE , NEVERS , NUARS ,

ONLAY , OUAGNE , OUROUER , OUROUX-EN-MORVAN ,

PARIGNY-LA-ROSE , PARIGNY-LES-VAUX , PAZY , PLANCHEZ , POIL , POISEUX , POUGUES-LES-EAUX , POUQUES-LORMES , POUSSEAUX , PREPORCHE ,

RAVEAU , RIX , RUAGES ,

SAINCAIZE-MEAUCE , ST-ANDRE-EN-MORVAN ,  ST-AUBIN-DES-CHAUMES , ST-AUBIN-LES-FORGES , ST-BENIN-D'AZY , ST-DIDIER , ST-ELOI , ST-FIRMIN , ST-GERMAIN-CHASSENAY , ST-GERMAIN-DES-BOIS ,

ST-HILAIRE-EN-MORVAN , ST-HONORE-LES-BAINS , ST-JEAN-AUX-AMOGNES , ST-LEGER-DE-FOUGERET , ST-LEGER-DES-VIGNES , ST-MARTIN-D'HEUILLE , ST-MARTIN-DU-PUY , ST-MAURICE , ST-OUEN-SUR-LOIRE , ST-PARIZE-EN-VIRY ,

ST-PARIZE-LE-CHATEL , ST-PEREUSE , ST-PIERRE-DU-MONT , ST-PIERRE-LE-MOUTIER , ST-REVERIEN , ST-SULPICE ,

SAIZY , SARDY-LES-EPIRY , SAUVIGNY-LES-BOIS , SEMELAY , SERMAGES , SERMOISE-SUR-LOIRE , SOUGY-SUR-LOIRE ,

TACONNAY , TALON , TANNAY , TEIGNY , THIANGES , TOURY-LURCY , TOURY-SUR-JOUR , TRESNAY , TROIS-VEVRES , TRONSANGES ,

URZY ,

VARENNES-VAUZELLES , VARZY , VAUCLAIX , VIGNOL , VILLAPOURCON , VILLIERS-LE-SEC , VILLE-LANGY , VILLIERS-SUR-YONNE , VITRY-LACHE ,

Saône-et-Loire :

AMANZE , ANGLURE-SOUS-DUN , ANOST , ANZY-LE-DUC , AUTUN ,

BARNAY , BARON , BAUDEMONT , BAUGY , BEAUBERY , BOIS-STE-MARIE , BRIANT, BRION ,

LA CELLE-EN-MORVAN , CHAMPLECY , CHANGY , LA CHAPELLE-SOUS-DUN , CHAROLLES , CHASSIGNY-SOUS-DUN , CHATEAUNEUF , CHATENAY , CHAUFFAILLES , CHISSEY-EN-MORVAN ,

LA CLAYETTE , COLOMBIER-EN-BRIONNAIS , LA COMELLE , CORDESSE , COUBLANC , CURBIGNY , CUSSY-EN-MORVAN ,

DOMPIERRE-LES-ORMES , DRACY-ST-LOUP , DYO ,

FONTENAY ,

GIBLES , LA GRANDE-VERRIERE , GRANDVAUX ,

HAUTEFOND ,
IGORNAY ,

LAIZY , LIGNY-EN-BRIONNAIS , LUCENAY-L'EVEQUE , LUGNY-LES-CHAROLLES ,

MAILLY , MARCILLY-LA-GUEURCE , MARTIGNY-LE-COMTE , MATOUR , MONTCEAUX-L'ETOILE , MONTHELON , MONTMELARD , MORNAY , MUSSY-SOUS-DUN ,

NOCHIZE ,

OUROUX-SOUS-LE-BOIS-STE-MARIE , OYE , OZOLLES ,
PARAY-LE-MONIAL , LA PETITE-VERRIERE , POISSON , PRIZY ,
RECLESNE , ROUSSILLON-EN-MORVAN ,

ST-AUBIN-EN-CHAROLLAIS , ST-BONNET-DE-CRAY , ST-BONNET-DE-JOUX , ST-BONNET-DE-VIEILLE-VIGNE , ST-CHRISTOPHE-EN-BRIONNAIS , ST-DIDIER-EN-BRIONNAIS , ST-EDMOND , ST-FORGEOT , STE-FOY , ST-GERMAIN-EN-BRIONNAIS ,

ST-IGNY-DE-ROCHE , ST-JULIEN-DE-CIVRY , ST-JULIEN-DE-JONZY , ST-LAURENT-EN-BRIONNAIS , ST-LEGER-LES-PARAY , ST-LEGER-SOUS-BEUVRAY , ST-MARTIN-DE-LIXY , ST-MAURICE-LES-CHATEAUNEUF , ST-PRIX , ST-RACHO ,

ST-SYMPHORIEN-DES-BOIS , ST-YAN ,

SARRY , SEMUR-EN-BRIONNAIS , SIVIGNON , SOMMANT , SUIN ,

TANCON , TAVERNAY , TRIVY ,

VAREILLES , VARENNE-L'ARCONCE , VARENNES-SOUS-DUN , VAUBAN , VAUDEBARRIER , VENDENESSE-LES-CHAROLLES , VEROSVRES , VERSAUGUES, VIRY , VOLESVRES ,

Yonne :

ASNIERES-SOUS-BOIS , ASQUINS , AVALLON ,

BLANNAY , BROSSES ,  CHAMOUX ,

CHASTELLUX-SUR-CURE , CHATEL-CENSOIR ,
DOMECY-SUR-CURE , DOMECY-SUR-LE-VAULT ,

FOISSY-LES-VEZELAY , FONTENAY-PRES-VEZELAY ,
GIVRY ,
ISLAND ,
LICHERES-SUR-YONNE ,

MAGNY , MENADES , MONTILLOT ,
PIERRE-PERTHUIS , PONTAUBERT ,

QUARRE-LES-TOMBES ,

ST-BRANCHER , ST-GERMAIN-DES-CHAMPS , ST-LEGER-VAUBAN , ST-PERE ,
THAROISEAU ,
VAULT-DE-LUGNY ,VEZELAY.

 

Mise à jour le Vendredi, 09 Octobre 2015 17:08
 

Ajouter un Commentaire

Gens du Morvan favorise sur ses plateformes collaboratives les échanges et le partage entre les habitants du territoire avec la conviction que la possibilité ainsi ouverte à chacun de participer à l'information et aux débats est une source de richesse pour tous
Si, au delà de la liberté d'expression de toutes les opinions ou même de la polémique (que nous ne refusons pas dans les limites fixées par la loi), Gens du Morvan n'était pas compris comme un outil de dialogue favorisant le lien social mais comme un terrain vague où soufflerait un mauvais vent mettant à mal les personnes, nous aurions raté notre objectif.
Alors, du calme ! Continuez à poster vos commentaires et à envoyer vos articles, mais en n'oubliant pas que nous sommes ici entre Gens du Morvan.
Bon vent, bonnes gens !
PS: L'usage des pseudos étant une habitude du net nous l'acceptons volontiers. Toutefois nous nous réservons le droit de ne pas mettre en ligne les commentaires visant, par une relation évidente entre commentaire et pseudo adopté, à atteindre des personnes.


Code de sécurité
Rafraîchir


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa