Vendredi, 23 Juin 2017
TAG:élevage

La salle dite "des exportations" au marché de la Sicafome à Moulins-Engilbert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est quatre heures et demie. Moulins-Engilbert s'éveille. Dominant le village, brillant dans la nuit, les lumières du foirail indiquent la route à suivre. Dans les rues, les gyrophares des tracteurs attelés de remorques d'où dépassent quelques têtes blanches animent de leurs éclats orangés les façades plongées dans l'obscurité. Les salles de marché ouvriront leurs portes dans une heure et demie.

Route de Chatillon, la plainte ininterrompue des centaines de bovins déjà rassemblés dans les parcs couvre l'incessant va et vient des bétaillères livrant les candidats à la vente croisant les impressionnants semi-remorques à deux étages immatriculés en Italie qui se peupleront tout au long de la journée.

Lire la suite...  

Jean-ClaudeNouallet

Prairies Fleuries. Surtout ne pas confondre avec les Jachères fleuries, ces cocktails de graines qui embellissent artificiellement les abords de zones industrielles ou les nouveaux ronds-points.

Au contraire, les Prairies Fleuries sont des milieux naturels préservés où se concilient conduite de l'activité agricole et conservation de la biodiversité.
Aussi le terme désigne à la fois la pâture riche de toutes ses variétés végétales qui fleurissent au printemps et la mesure agri environnementale destinée à accompagner les agriculteurs qui adhèrent à la démarche.

Une démarche introduite d'Allemagne en France par les chercheurs de l'INRA ( Institut national de la recherche agronomique) en collaboration avec les Parcs Naturels Régionaux et dont la principale innovation réside dans la méthode.

Lire la suite...  

Hollywood_DufraigneDufraigne, Pacaut, Laly, La Tagnière, Laizy, Saint-Léger-du-Bois : les trois naisseurs de reproducteurs charolais, déjà couronnés dans les concours nationaux, ont triomphé chez eux, les 9 et 10 novembre au concours d'Autun organisé par la société d'agriculture locale (voir le palmarès en fin d'article).

A l'issue de la visite inaugurale samedi, un hommage a été rendu par les éleveurs, avec beaucoup de larmes, à François Grillot de Saint-Pierre de Varenne, qui a été président de la Société d'agriculture pendant 24 ans avant de céder le poste à Frédéric Brochot en juin dernier (voir les vidéos).

Rémy Rebeyrotte, président de la CC de l'Autunois et Christian Gillot, vice-président du Conseil général de Saône-et-Loire et président de la CC Arroux Mesvrin qui souhaite rejoindre la CCA ont apporté des garanties aux éleveurs pour l'avenir du concours et la rénovation de l'abattoir.

Lire la suite...  

Rémy Rebeyrotte a pu effectuer la visite officielle malgré les menaces des Jeunes agriculteurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« S'il vient on le fout dehors »: à sept heures, samedi matin, les Jeunes agriculteurs de l'Autunois étaient plus "chauds" que le petit vent annonciateur de pluie qui frappait le Parc des Expositions d'Autun abritant les 312 champions de la race charolaise du Concours de reproducteurs et leurs éleveurs affairés à nettoyer les allées, laver, brosser et peigner leurs protégés.
François Grillot, président de la société d'agriculture locale organisatrice de ce rendez-vous annuel de l'élevage du sud Morvan, tôt levé, enjambait les tas de paille humide, mettant en garde contre tout débordement: « Pas d'incident, ce serait grave pour la société d'agriculture. Il est chez lui ici ». Visite des Renseignements généraux. Rumeur: « il a annulé sa visite».

Lire la suite...  

FerrandaiseMarion Baranton et Jérôme Boulanger , deux jeunes non issus du milieu agricole mais déjà expérimentés en élevage bovin, ont trouvé une ferme de 45 ha à reprendre à Larochemillay pour y développer une activité de fabrication de produits laitiers bios.

Pour conforter leur projet devant les banques et obtenir un accord de prêt, ils recherchent un financement participatif : don, prêt à moyen terme, parrainage de vache ou prêt pour caution sur 10 ans. Remboursables en numéraires ou en produits laitiers ou viande. Toutes les contributions, même modestes, sont les bienvenues.

Marion expose le projet :

Lire la suite...  

Image d'archives du Concours de bovins charolais au Parc  des expositions de la CCA le 7 novembre 2009Neuf des vingt-deux communes de la Communauté de Communes de l'Autunois ( Anost, La Celle-en-Morvan, Chissey-en-Morvan, Cussy-en-Morvan, La Grande Verrière, La Petite Verrière, Sommant, Lucenay-L'Évêque et Roussillon-en-Morvan) et deux de la Communauté de Communes Beuvray – Val d'Arroux (Saint-Léger-sous-Beuvray et Saint-Prix) sont exclues du périmètre de la future AOC Bœuf de Charolles arrêté par l'INAO (Institut National de l'Origine et de la Qualité) le 2 avril dernier pour être soumis au décret ministériel.

Même si elle n'a pas d'effet immédiat  cette exclusion pourrait constituer un handicap pour l'avenir d'un territoire misant sur le développement des signes de qualité et des circuits courts pour assurer la pérénité de sa filière bovine et de ses équipements (abattoir).

Lire la suite...  

ElevageLes agriculteurs sont en première ligne face au dérèglement / réchauffement climatique.

Ils devront adapter leurs productions et leurs pratiques pour faire face aux évolutions des températures, de la pluviométrie et des aléas plus fréquents qu'ils commencent à observer sur le terrain.

Lire la suite...  
Deux jours après la manifestation d'éleveurs à la Maison du Parc naturel régional à Saint-Brisson, le plus inquiétant est l'étourdissant silence qui s'est installé après la tempête.
Lire la suite...  
3ème concours agricole national des prairies fleuries dans les Parcs
Résultats du concours 2012 sur les prairies sèches du Morvan

PNRM_Prairies_fleuries_2012_Jury_BarnayLa troisième édition morvandelle du concours de prairies fleuries s'est déroulée les 31 mai et 1er juin. Ce concours vise à mettre en valeur le travail des agriculteurs pour atteindre l'excellence agri-écologique, tant au niveau du Morvan qu'au niveau national.
Le jury a visité 14 parcelles des vallées du Ternin et de la Cure et il a délibéré dès vendredi soir. Il a été particulièrement difficile de départager les candidats, tant les parcelles présentées étaient intéressantes et la compétition a été serrée.

Lire la suite...  

Charolais de l'Autunois Morvan

Les maires des communes l'Autunois Morvan exclues du périmètre soumis au décret gouvernemental pour la création le l'AOC Bœuf de Charolles ne se résignent pas et espèrent encore faire évoluer le périmètre avant la signature du ministre.

Sans s'opposer ouvertement aux consignes de discrétion prônées par les dirigeants du syndicat porteur du projet, relayées par le préfet et le président de la Communauté de Communes de l'Autunois qui craignent les conséquences d'interventions officielles sur le calendrier de mise en œuvre de l'AOC dans les 355 communes aujourd'hui retenues, les maires morvandiaux s'apprêtent toutefois à faire voter par leurs conseils municipaux des délibérations « sollicitant la bienveillance de l’Institut National de l’Origine et de la qualité (INAO) » pour que leurs communes « soient intégrées dans le périmètre ».

Lire la suite...  
Fete_du_Charolais_SaulieuChaque année le Charolais et la ville de Saulieu vous donnent rendez-vous en août pour le traditionnel Concours d'Animaux de Haute Qualité Bouchère.
Pour la première fois en 2012, le Concours National de Reproducteurs Charolais a lieu en Côte d'Or et vient rejoindre cet évènement traditionnel !

Cette année il y a trois évènements en même temps:

1) Le concours national des reproducteurs de race bovine charolaise, après Charolles en 2007 ou La-Roche-sur-Yon en 2009.
Ce sont 500 bovins à l'Espace Jean Bertin de Saulieu, présentés par 250 éleveurs, venus de 35 départements.
Compétition destinée à juger les qualités de ces reproducteurs, grâce à une sélection du Herd-Book charolais, fondé en 1864.

Lire la suite...  

L'abattoir communautaire d'Autun s'apprête à signer avec la SVA (Société Vitréenne d’Abattage) Jean Rozé (filiale du Groupement des Mousquetaires ) « un important contrat qui lui permettra de faire progresser de 30% à 50% son carnet de commandes » a indiqué le président de la CC de l'Autunois Rémy Rebeyrotte mercredi 24 août au cours d'une conférence de presse. Ce contrat  permettrait d'accroître de 1.200 à  1.500 tonnes de viande bovine par an, l'abattage réalisé dans l'établissement autunois. La réalisation de ce contrat d'abattage devrait s'accompagner de la mise en place d'une formation aux métiers de découpe. La signature de ce contrat qui doit être paraphé le 26 août au siège de la société à Vitré (Ille-et-Vilaine) conclut plusieurs mois de  contacts et négociations initiées lors du Congrès de  à l'occasion  du Congrès de la Fédération Nationale Bovine qui s'était tenu à Autun le 3 février dernier. « Suite au récent Congrès de la Fédération Nationale Bovine qui s'est tenu à Autun, des discussions approfondies ont été engagées avec les professionnels du secteur de la viande. Un contrat important pourrait venir renforcer considérablement l'activité de l'abattoir communautaire, contrat auquel les équilibres de production sur le territoire national et la reconnaissance de l'AOC Bœuf de Charolles ne sont pas étrangers » indiquait déjà Rémy Rebeyrotte le 18 avril dernier, ajoutant mercredi: « c'est tout le monde qui s'est mobilisé et je veux saluer le travail de Bernard Joly [président de la section bovine de la FDSEA ] ». D'après le président de la CCA l'approvisionnement en bétail devrait être réalisé « sur le territoire ».  « C'est une bonne nouvelle pour l'abattoir et pour toute la filière bovine de qualité en Autunois-Morvan » a-t-il commenté. Le groupe SVA Jean Rosé qui compte 3.440 salariés a abattu 230 200 tonnes de viande et réalisé un chiffre d’affaires de1,178 milliards d’euros en 2010. Il possède quatre sites d’abattage et de découpe en Bretagne, quatre sites de produits élaborés et douze bases logistiques dont une en Bourgogne à Auxonne. C'est pour renforcer leur pôle Est-France que les Mousquetaires (Intermarché, Écomarché) ont souhaité s'appuyer sur l'abattoir local. Aucune indication n'a été avancée quant à d'éventuels recrutement de salariés pour honorer ce contrat. L'abattoir d'Autun qui tourne actuellement entre 2000  et 2500 tonnes abattues par an avait du se résoudre à  une réduction de quatre postes en avril 2009. Les derniers investissements ont consisté à créer une salle de découpe spécifique pour les porcs (700.000 €) et une salle de conditionnement sous vide et expédition pour la vente directe. Le soutien constant des collectivités locales a permis de le maintenir au niveau 2 de l'Union européenne permettant l'exportation.  Lire à propos de l'abattoir d'Autun: AOC Charolles, marque Parc, filières courtes: l'abattoir d'Autun parie sur les signes de qualitéL'abattoir communautaire d'Autun s'apprête à signer avec la SVA (Société Vitréenne d'Abattage) Jean Rozé (filiale du Groupement des Mousquetaires ) « un important contrat qui lui permettra de faire progresser de 30% à 50% son carnet de commandes » a indiqué le président de la CC de l'Autunois Rémy Rebeyrotte mercredi 24 août au cours d'une conférence de presse.

Ce contrat permettrait d'accroître de 1.200 à 1.500 tonnes de viande bovine par an, l'abattage réalisé dans l'établissement autunois. La réalisation de ce contrat d'abattage devrait s'accompagner de la mise en place d'une formation aux métiers de découpe.

Lire la suite...  

Heracles_PacautIl fait honneur à l'excellence de l'élevage de son naisseur, Jean-Marc Pacaut de Laizy et par ricochet à l'ensemble de la filière bovine de l'Autunois : sacré le 12 septembre dernier au concours national charolais à l'agropôle du Marault où il a reçu le Prix d'Honneur mâle avant d'être cédé dans la foulée aux enchères pour la somme record de 45.000 € à un groupement d'éleveurs du Nivernais, Héraclès, né le 18 décembre 2011 à Chazeux, est le top modèle de la race retenu par la société d'agriculture d'Autun pour faire la promotion de son prochain concours de reproducteurs charolais qui se déroulera les 8, 9 et 10 novembre prochains au Parc des Expositions l'Éduen.

Lire la suite...  

QUESTION ÉCRITE

M. Jean-Paul ANCIAUX attire l'attention de M. le ministre de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche sur la récente approbation par l'INAO (Institut National de l'Origine et de la Qualité), lors de sa séance du 2 avril 2010, du projet de cahier des charges « Bœuf de Charolles » dans la perspective de reconnaissance de cette quatrième appellation d’origine contrôlée en viande bovine. L'ensemble de la filière, sinistrée ces derniers mois, fonde en effet de grands espoirs sur l'impact produit par ce signe de qualité.

Lire la suite...  

Saint Brisson : mise à sac du patrimoine
EELV partage la tristesse et l'écœurement de toute l'équipe de la maison du parc régional naturel (PNR) du Morvan, après la violente agression dont elle a été l'objet.

Lire la suite...  
Abattoir_Autun_3__Alain_BaudinL'avenir de l'abattoir d'Autun passe aujourd'hui par l'engagement financier de la filière tout entière, de la production à la commercialisation et l'objectif est de réunir rapidement 66 000 euros afin de faciliter un investissement dans une nouvelle chaîne d'abattage dont le coût global est estimé à près de 4 millions d'euros.
Lire la suite...  

ParcCS31102013JDPJJSHJPCSix semaines après la manifestation des éleveurs à Saint-Brisson qui a marqué une rupture dans le mode relationnel des habitants avec le Parc, la réunion du Comité syndical du Parc naturel du Morvan devait donner, le 31 octobre à Brassy, l'occasion aux élus de partager leur analyse de l'événement et à esquisser les pistes de « l'après ».

Un point d'ordre du jour qui a moins passionné les élus qu'aurait pu laisser penser l'émoi provoqué par l'événement, moins de la moitié des maires ou délégués des 117 communes ayant fait le déplacement.

Lire la suite...  

Bruno Le MaireVingt-cinq minutes d'un discours qu'il a qualifié « de vérité et non de compassion » malgré « la misère » qui frappe les éleveurs. Invité à clôturer le congrès de la Fédération Nationale Bovine qui s'est tenu durant deux jours au Parc des expositions L'Éduen à Autun, le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire s'est engagé jeudi midi devant le demi-millier d'éleveurs rassemblés, à « faire remonter les prix » par toute série de mesures, d'incitations ou d'explications auprès des différents acteurs de la filière, des coopératives aux consommateurs en passant par les industriels de l'abattage et de la transformation et aux distributeurs.

Lire la suite...  

Le Président du Parc Patrice Joly a posté lundi après-midi sur la page facebook du Parc du Morvan la copie d'un courriel adressé à tous les maires, conseillers municipaux, présidents de communautés de communes délégués communautaires, conseillers généraux et conseillers régionaux du Parc dans lequel il leur indique les décisions prises après la manifestation des éleveurs le 18 septembre à Saint-Brisson et leur propose un débat le 31 octobre « pour tirer les enseignements de cette crise ».
Voici ce courrier:

Mesdames, Messieurs les élus du Morvan,

Lire la suite...  

IMGP3773Deux semaines après lui avoir rendu hommage lors du Concours de reproducteurs charolais d'Autun, la Société d'agriculture d'Autun pleure son past-président, François Grillot qui avait tenu les rênes de l'association durant pendant 24 ans avant de céder le poste à Frédéric Brochot en juin dernier.

François Grillot est décédé samedi 24 novembre à l'âge de 76 ans. Déjà très affaibli, il avait pourtant tenu à être présent le 10 novembre dans le grand hall aux concours de l'Éduen à Autun pour répondre à l'invitation de ses amis qui lui avaient offert un voyage avec l'espoir que la perspective de cet te évasion l'aiderait à surmonter ses souffrances.

Revoir la vidéo de cet hommage:

Lire la suite...  
<< Début < Précédent 1 3 > Fin >>
Powered by Tags for Joomla


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa