Jeudi, 18 Avril 2019
TAG:éducation
RPI_Monthelon_Signature_PresseLes maires de Glux-en-Glenne, La Grande Verrière, Monthelon, Saint-Léger-sous-Beuvray, Saint-Prix et le président de la Communauté de Communes de l'Autunois (CCA, qui a la compétence scolaire) ont signé jeudi 7 juin 2012 à La Grande Verrière la Convention de fonctionnement du nouveau Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI) qui accueillera dès la rentrée 2012 les enfants de ces cinq communes du sud Morvan.
Une signature dont la solennité voulue est d'abord un message adressé aux parents pour qu'ils fassent désormais vivre la nouvelle organisation en y inscrivant dès maintenant leurs enfants.
Lire la suite...  

C'est sans doute la première fois de leur histoire que les rues du bourg de Monthelon ont été le théâtre d'une manifestation de protestation (11.02.2012)Le projet de l' Inspecteur d'Académie de fermer à Monthelon une classe élémentaire du RPI Monthelon-La Grande Verrière a provoqué une mobilisation sans précédent des habitants des deux communes morvandelles. Les parents d'élèves ont recueilli 1250 signatures sur une pétition contre cette fermeture et une manifestation a réuni une centaine de personnes samedi 11 février à Monthelon malgré le froid glacial.

Lire la suite...  
AutunGuideJeunesAujourd'hui sur support papier et bientôt sur internet, le « Guide d'accompagnement des jeunes » publié par la Plateforme de suivi et d'appui aux décrocheurs (PSA) de l'Autunois recense toutes les structures et les dispositifs existants sur le territoire de l'Autunois susceptibles de fournir une alternative aux jeunes qui abandonnent prématurément leur formation.
Lire la suite...  
Les parents d'élèves et les élus organisent la mobilisation contre le projet de fermeture à la rentrée prochaine d'une classe du RPI La Grande Verrière-Monthelon à Monthelon.
Réunis lundi soir, ils ont décidé une série d'actions avec occupation des écoles, les lundis et jeudis à Monthelon et les mardis et vendredis à La Grande Verrière. Des tracts seront dans les boîtes aux lettres et une pétition sera déposée dans les commerces et en mairie.
 

A propos des fermetures de classes, parents, enseignants et élus ne se laisseront pas faire.

J'ai reçu ce matin une délégation de parents d'élèves des écoles Monrose et Clos Jovet d'Autun. Dans chacune de ces écoles, une classe est menacée à la rentrée prochaine. Or, les effectifs seront maintenus à près de 150 élèves pour l'école maternelle René Monrose et à près de 170 élèves à l'école élémentaire du Clos Jovet.

Les parents m'ont confirmé les risques que ferait courir sur leurs écoles la suppression d'une classe. Ils m'ont fait remarquer qu'en 2010, suite à la restructuration des écoles sur le secteur de Saint-Jean République, l'Inspection d'Académie s'était engagée à une stabilité, au moins pendant deux ans, pour voir comment se réorganisait l'offre scolaire entre Monrose, Chancelier Rolin et Clos Jovet. Or, alors même que le Président de la République s'était engagé sur un moratoire concernant les fermetures de classes en 2012, leurs deux écoles se retrouvent de nouveau dans le collimateur, alors même que les effectifs se maintiennent et que les deux fermetures concerneraient le même secteur scolaire et donc les mêmes familles.

Cependant, loin d'être découragés, les parents d'élèves sont très motivés à préserver l'avenir de leurs enfants qui passe très largement par une offre scolaire de qualité.

 

Lire la suite...  
La Communauté de communes de l'Autunois va demander la « dérogation », prévue par le gouvernement, pour reporter d'un an le retour à neuf demi-journées de classe par semaine dans ses écoles maternelles et primaires, fixé à la rentrée 2013 par le décret du Ministre de l'Éducation nationale.
Elle projette de mettre à profit ce délai pour mener une expérimentation dans une école d'Autun, une école rurale et un RPI désignés sur la base du volontariat des enseignants et après consultation des conseils d'écoles.
Lire la suite...  

Qui veut casser les acquis du Conseil National de la Résistance?

Nous assistons aujourd'hui en France et dans le monde à une volonté manifeste de soumettre intégralement notre pays, et toute la planète, à la loi du marché… une loi du marché qui veut s'imposer comme principe absolu de l'organisation de nos sociétés. Aussi, ici, cette domination libérale entraîne de nombreuses remises en cause d'acquis sociaux pour la plupart issus du Conseil National de la Résistance.

 Denis KESSLER, idéologue et ex-vice président du MEDEF a déclaré dans le journal Challenge en 2007, dans un article intitulé "Adieu 1945" :

"Le modèle français est le pur produit du CNR. Un compromis entre gaullistes et communistes. Il est grand temps de le réformer et le gouvernement s'y emploie… Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945 et de défaire méthodiquement le programme du CNR… renforcé par le programme commun en 1981, à contre sens de l'histoire… Aujourd'hui face à la quasi disparition du parti communiste, à la relégation de la CGT dans quelques places fortes, à l'essoufflement asthmatique du PS??? Conditions nécessaires pour que l'on puisse envisager l'aggiornamento qui s'annonce".

Quels sont donc ces acquis du programme du CNR adopté le 15 mars 1944, en pleine lutte du peuple français pour sa Libération et que le libéralisme veut à tout prix défaire :

Lire la suite...  
Suite à un courrier du Directeur Académique des Services de l'Education Nationale (DASEN) en date du 22 janvier 2016, nous garantissant du maintien et même du renforcement des moyens en cas de fusion de Chancelier Rolin et Clos Jovet dès cette rentrée, j'ai animé avec Claude Merckel, Alain Durand, et Monsieur l'Inspecteur d'Académie, une réunion avec les parents d'élèves, à l'école Chancelier Rolin le 12 février dernier.
Lire la suite...  
Les élus ont voté à l'unanimité mercredi soir un vœu contre la supressions des postes annoncés dans les écoles de la CC de l'Autunois pour la rentrée 2012. Ce vœu sera adressé à l'Inspectrice de l'Éducation nationale, à l'Inspecteur d'Académie, au Préfet, au Recteur d'Académie et au Ministre.
Vœu relatif a la carte scolaire 2012 / 2013

Dans le cadre de la préparation de la rentrée scolaire 2012 / 2013, l'Inspection de l'Education Nationale vient de nous faire connaître les pistes de travail envisagées pour la définition de la prochaine "carte scolaire".

Alors que le Président de la République annonçait un moratoire en 2012 sur les fermetures de classes dans les écoles maternelles et élémentaires, l'Inspection de l'Education Nationale nous informe de la possibilité de deux fermetures de classes sur la ville d'Autun et une fermeture en secteur rural à la prochaine rentrée scolaire. Les fermetures de classes envisagées sont:

une fermeture de classe à l'école maternelle René Monrose
une fermeture de classe à l'école élémentaire Clos Jovet
une fermeture de classe sur le secteur du RPI La Grande Verrière - Monthelon (fermeture à l'école de Monthelon).

Lire la suite...  
Nouvelle suppressions de postes dans l'Education Nationale
ou la grande différence entre les discours et les actes.

L'automne dernier, le Président de la République annonçait un moratoire en 2012 sur les fermetures de classes.
Or, l'Inspection de l'Education Nationale annonce deux fermetures possibles sur Autun à la prochaine rentrée scolaire et une en secteur rural au sein de la Communauté de Communes de l'Autunois. A ceci s'ajoutent de nouvelles suppressions de postes au sein du Réseau d'Aides Spécialisées aux Enfants en Difficulté (RASED) dont la disparition est à terme programmée.
A Autun, les fermetures pourraient concerner l'école maternelle Monrose et l'école élémentaire du Clos Jovet.

Lire la suite...  
Dernière nouvelle sur le front scolaire.

La mobilisation des parents d'élèves et des Elus pour le maintien des classes élémentaires sur Monthelon et l'élargissement, dès la rentrée 2012, du Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI) à Saint-Léger-sous-Beuvray, Saint-Prix et Glux-en-Glenne, Monsieur le Préfet de Saône-et-Loire vient d'accepter de recevoir une délégation de parents d'élèves et d'Elus le 9 mars prochain et de rouvrir le dossier, en lien avec Monsieur l'Inspecteur d'Académie.
Lire la suite...  
Lettre_Reaap71En ce début d'année, le réseau d'écoute, d'appui d'accompagnement des parents (Reaap) lance le premier numéro de sa lettre d'information à destination de tous les parents de Saône-et-Loire.
Lire la suite...  

La République saborde son Ecole Publique ! STOP !

Depuis 2002, nombreuses sont les voix à s’élever contre les attaques de l’Etat envers son Ecole publique, laïque et gratuite. Aujourd’hui, des parents d’élèves aux porteurs de palmes académiques, tout un chacun a pris conscience qu’on n’a pas seulement « dégraissé le mammouth », mais qu’on s’attaque à l’os pour une mort programmée de l’Ecole de Jules Ferry.

Lire la suite...  
Education : Avec le gouvernement, le pire est toujours certain !

Avec la régularité d'un métronome, au mépris des besoins des territoires ruraux et urbains, sourd aux appels et aux mobilisations citoyennes, le gouvernement poursuit mécaniquement une politique injuste et inacceptable de suppression de postes dans l'éducation nationale.

En pleine vacances scolaires, le ministre vient d'annoncer une nouvelle fois 14.000 suppressions de postes. Au total, ce sont plus de 356 postes en Bourgogne qui sont aujourd'hui menacés. Cela signifie concrètement des classes en moins, des options en moins dans les lycées et les collèges et une absence de moyens nouveaux pour les élèves en grande difficulté scolaire.

Lire la suite...  
"Une délégation de parents d'élèves des écoles du Parc (maternelle et élémentaire) et du Clos Jovet (élémentaire) s'est rendue vendredi dernier à l'Inspection Académique de Saône-et-Loire à Mâcon.
Elle a été reçue à Mâcon vendredi dernier par Monsieur Bourguignon, Inspecteur d'Académie, et Monsieur Mascio, inspecteur chargé du premier degré.
Les parents se disent satisfaits de l'accueil qu'on leur a réservé. L'échange a duré plus d'une heure, pendant laquelle les parents ont pu avancer leurs arguments : défendre la spécificité de chaque école, la qualité de l'accueil des enfants, notamment les plus en difficulté, le maintien de l'offre de plusieurs écoles sur Autun, dans chaque quartier, dans le cadre du service public d'éducation. Il leur a semblé être écoutés attentivement.
Lire la suite...  

APE_ChataigneraieAprès l'annonce de la suppression de postes et d'heures, les parents d'élèves du Collège de la Chataigneraie à Autun ont décidé de manifester leur désaccord.

Avec l'aide des maires des communes concernées et en concertation, ils organiseront une manifestation mardi mardi 10 février 2015, de 12h30 à 13h30, parking du Collège de la Châtaigneraie. En cause l'application de la nouvelle répartition des REP.

Les parents inquiets et en colère ont adressé un courrier au recteur pour dénoncer la situation.
Le courrier qu'ils ont transmis au recteur :

Lire la suite...  

Une école qui ferme, c'est la République qui recule !

Classes surchargées, fermetures d'écoles et d'options, conditions d'enseignement dégradées, concertation en panne: le bilan dans la Nièvre est identique à celui qui est fait partout en France. Je ne l'accepte pas, ni aujourd'hui, ni pour demain.

Après 5 années d'une politique aveugle où le dogme du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux a fait office de politique éducative, le résultat s'impose: l'Education Nationale craque aujourd'hui partout en France, après 70 000 postes d'enseignants supprimés.

Dans la Nièvre, ce sont 43 postes qui seront supprimés cette année dans le premier et le second degré. Cette logique absurde est poussée à l'extrême en vue de la prochaine rentrée : des classes et des écoles risquent de fermer, des RPI efficaces vont être démantelés.

Lire la suite...  
Des parents d'élèves et des professeurs m'ont alertée sur le projet de suppression de classes et de postes d'enseignants au collège de la Châtaigneraie à la rentrée prochaine.
La diminution probable des effectifs du collège, de l'ordre d'une soixantaine d'élèves, consécutive à la baisse de population globale dont souffre l'Autunois-Morvan, pourrait ainsi se traduire, dès septembre 2015, par la perte de l'équivalent de 100 heures d'enseignement hebdomadaires sur la dotation de l'établissement.
Lire la suite...  

Monsieur le Recteur,

Dans le cadre de la refondation de la politique d'éducation prioritaire, vous avez fait le choix de réduire drastiquement la dotation horaire globale prévue pour le collège de la Châtaigneraie, sis à AUTUN (71400). Au motif d'une baisse, exceptionnelle sur 2015, de 50 élèves sur un total de 489 élèves, vous contraignez ce collège à réduire l'effectif enseignant de 4 postes, dès la rentrée de septembre 2015.

Lire la suite...  

La carte scolaire en Morvan
objet des débats du Parc naturel régional du Morvan

A l'occasion de la préparation de la future rentrée scolaire, les élus du Parc naturel régional du Morvan, réunis en Comité Syndical le 26 janvier 2012, ont souhaité exprimer leurs inquiétudes. Ils :
- s'inquiètent des conséquences de l'évolution des effectifs d'enseignants et des fermetures de classes envisagées,
- soulignent l'intérêt pédagogique de l'organisation territoriale de l'école publique sous la forme de RPI, généralement à trois niveaux,

Lire la suite...  
<< Début < Précédent 1 > >>
Powered by Tags for Joomla


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa