Lundi, 21 Août 2017
Le Morvan : vos infos, vidéos, photos, annonces ...
Envoyez vos photos

Agenda

<<  Août 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
   1  2  3  4  5  6
  7  8  910111213
14151617181920
212223252627
28293031   
Une réédition attendue: « La vie dans un village du Morvan... Arleuf de 1625 à 1725 » de Gewa Thoquet
Écrit par GdM   
Samedi, 20 Février 2010 13:05

Gewa ThoquetL'annonce de la réédition de l'ouvrage de Gewa Thoquet: « La vie dans un village du Morvan d'après les écrits de l'époque, Arleuf de 1625 à 1725 » réjouira tous les passionnés qui n'avaient plus accès à cette étude parue en 2008 dont les trois premières éditions avaient été trop rapidement épuisées.

Des familles dont les noms remplissent encore aujourd'hui les pages de l'annuaire

LivreGewaThoquetBSon succès s'explique aisément par la diversité des publics qu'il peut toucher. Passons rapidement sur l'intérêt, évident, que les habitants d'Arleuf peuvent nourrir pour une monographie qui ressuscite une société villageoise animée par des familles dont les noms remplissent encore aujourd'hui les pages de l'annuaire.
Les Rollot, Blandin, Trinquet, Gueunard, Defosse ou Léger de l'An 2000, pour ne citer qu'eux, croiseront sur des chemins familiers des ancêtres finalement pas si lointains quand on considère qu'une dizaine de générations nous séparent de l'époque étudiée. Ceux qui sont en quête de leur propre histoire familiale y trouveront à coup sûr de précieux renseignements. C'est d'ailleurs l'étude de la lignée familiale de son mari, originaire d'Arleuf, qui a plongé Gewa Von Rohr - Thoquet, généalogiste d'origine allemande, dans les archives de cette paroisse du comté Nivernais.

Mais l'ouvrage serait une monographie villageoise comme il en existe (heureusement) bien d'autres, à l'intérêt limité aux frontières communales, si elle ne nous entraînait dans les profondeurs d'une société d'Ancien Régime qui, avec certes des nuances selon les provinces, prévalait dans tout le Royaume. Où l'on découvre le prix payé par les masses rurales, paysans, artisans, marchands, pour les fastes de Versailles, le rayonnement du Roi soleil et de l'Église.

Servage ou mainmorte ne sont plus simplement de vagues termes historiques

C'est la force de ce livre que d'incarner les situations pour mieux nous les faire vivre. Avec Émillande Poutreau, Pierre Trinquet ou François Defosse, serf, servage ou mainmorte ne sont plus simplement de vagues termes historiques mais une réalité révoltante. On y voit ainsi un Marquis de la Tournelle (d'ailleurs plutôt moins féroce que beaucoup de ses pairs, mais la loi est la loi!) poursuivre jusqu'à Autun le pauvre cordonnier Guillaume Sicellier, pour récupérer ses biens au motif qu'ils lui reviennent, l'homme servile n'ayant aucun droit personnel, même lorsqu'il ne demeure plus sur le territoire de la seigneurie. « Les serfs d'Arleuf ont dû attendre la Révolution de 1789 pour être affranchis et vivre en hommes libres » précise Gewa Thoquet au terme d'un chapître poignant.

Le curé de Ménessaire « fréquente les cabarets et a femme à la maison»!

L'église actuelle d'Arleuf (photo Gewa Thoquet). Cette église a été contruite à la fin du 19e siècle, il ne s'agit donc pas de l'église que nos ancêtres connaissaient au 17e siècle et dont  il est question dans le livre Écrasés par les impôts royaux, seigneuriaux , écclésiastiques, et les corvées, les 230 familles d'Arleuf sont contrôlées au quotidien par le curé qui veille à la bonne application des consignes venues de sa hiérarchie: interdiction des danses publiques ou des « feux le premier dimanche de Caresme », suivi des fréquentations de la taverne, etc. Mais on sourit quand on rencontre Léonard Frase, curé de Ménessaire: « fréquente les cabarets, pas de catechèse et prosnes, a une femme à la maison et ne la congédie point » indique à son propos le rapport d'évaluation des douze curés de l'archiprêté d'Anost dont faisait partie Arleuf.

Il faudrait multiplier les citations pour rendre compte de l'incroyable richesse de cet ouvrage de 310 pages qui fait renaître, à travers des destins, des anecdotes souvent savoureuses, tous les aspects de la vie quotidienne au XVIIe siècle (voir le sommaire en fin d'article).

 

Gewa Thoquet a puisé aux sources mêmes de la vie quotidienne

La valeur de cet ouvrage qui a nécessité quinze années d'études à son auteur réside aussi dans l'originalité du travail. Ici pas de reprises de livres antérieurs, d'informations déjà lues ici ou là, Gewa Thoquet a puisé aux sources mêmes de la vie quotidienne: minutes de notaires, visites pastorales, registres paroissiaux, archives de procès, registres fiscaux et autres documents inventoriés aux Archives départementales de la Nièvre et de la Saône-et-Loire. Au total plus de 1000 actes dont les « traductions » viennent naturellement prendre place dans le texte pour donner vie au récit.

L'ouvrage a été salué par la Fédération Française de généalogie qui lui a décerné une mention dans le cadre de son prix littéraire 2009. Une distinction qui récompense non seulement la qualité des recherches historiques et généalogiques de Gewa Thoquet mais aussi son incontestable talent de plume.

« La vie dans un village du Morvan d'après les écrits de l'époque, Arleuf de 1625 à 1725 », 310 pages, 6 cartes, 23 gravures. 26 €.

Le sommaire :

I - La vie sociale au village : Du berceau à la tombe / Heurs et malheurs / Les cabarets d’Arleuf / Querelles et réconciliations / Devant le juge / La condition des femmes / L’œuvre de chair ne feras... / Trois destins : Pierre Boisot est un sot - Les Bureau de père en fils - Jean Poutenet, maçon du Pays de la Marche.
II - Les premières nécessités : se loger, nourrir et vêtir.
III - Le travail : L’apprentissage / L’agriculture / Le bois de chauffage pour la Ville de Paris / La diversité des métiers à Arleuf.
IV - L’omniprésence des pouvoirs : Le pouvoir spirituel / L’église St Pierre et ses desservants / Le poids du pouvoir temporel / La fiscalité / Les guerres / Les seigneurs de La Tournelle / L’emprise du servage.
V – Annexes et glossaire des mots rencontrés au cours de la lecture des documents du XVIIe siècle.

Dans le Morvan, le livre est disponible dans trois points de vente :

Librairie DIDIER, 12 bld, de la République, Château-Chinon; Maison de la Presse,rue du Marché, Saulieu; Maison de la Presse, 3 route des Fossées, Moulins-Engilbert.

Sinon chez l'auteur, Gewa Thoquet, 107 rue Danton, 92300 Levallois. Courriel: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. au prix de 26,00€ + 4,00 € frais d’envoi pour la France par chèque.

Lire la Quatrième de couverture et un passage consacré à la condition des femmes: cliquer ici

Vous pouvez trouver un prolongement de l'ouvrage, les études et les documents de Gewa Thoquet sur son site internet: Les chemins du passé: cliquer ici
 

Désolé, le mode commentaire a été verrouillé.

Agenda

jeu. 24 août 2017 de 18h00 à 19h30
Les Chemins de l'Orient

sam. 02 sept. 2017 de 19h00 à 23h30
Concert en plein air Avec EMILE ET IMAGE, LES BLACK LIVERS et L’ELU TERRIEN

dim. 03 sept. 2017 de 08h00 à 12h30
Randonnée des Étangs à Saint-Didier-sur-Arroux

sam. 16 sept. 2017 à 11h00 au dim. 17 sept. 2017 à 19h00
Ateliers Ouverts

ven. 29 sept. 2017 à 00h00 au sam. 30 sept. 2017 à 00h00
Festi Rencontres Music Folk


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa