Dimanche, 25 Juin 2017
Le Morvan : vos infos, vidéos, photos, annonces ...
Envoyez vos photos

Agenda

<<  Juin 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  2  3  4
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
26272830  
Disparition massive et brutale des Poissons de Muse: les paléontologues reprennent l'enquête
Écrit par GdM   
Samedi, 10 Septembre 2011 16:36

Poisson de Muse (SHNA 09.09.2011)Surpris brutalement par la mort dans leur "trou d'eau", la rapidité avec laquelle ils ont été recouverts par leur linceuil de boue les a mis à l'abri des prédateurs et préservé l'éclat bleuté de leurs écailles des agressions atmosphériques.

Réapparus presqu' intacts 295 millions d'années plus tard, les Poissons de Muse [hameau de Dracy Saint-Loup], près d'Autun, excitent la curiosité scientifique des paléontologues du XXIe siècle après avoir fait rêver ceux du XIXe.

Établir les causes, les circonstances et l'ampleur de cette hécatombe et en préciser la datation: réunis autour du responsable scientifique, le professeur Georges Gand, président de la Société d'Histoire Naturelle d'Autun (SHNA), les chercheurs espèrent percer ce mystère.

L'enquête repart à zéro

SHNA Muse - Georges GandUne enquête qui repart presque à zéro. Lorsqu'ils ont mis au jour ces merveilles, les érudits du XIXe siècle n'ont pas pu mieux faire, avec les moyens à leur disposition, que les admirer, mesurer l'importance de leur découverte , les décrire, les baptiser et en prélever les plus beaux exemplaires qui ont enrichi les collections des sociétés savantes et des musées français et étrangers et de quelques particuliers.
On peut en découvrir de superbes au Museum d'Histoire naturelle d'Autun qui a hérité des collections de la SHNA.

Reprendre l'enquête à zéro pour ne laisser échapper aucun indice, c'est repartir de la surface pour étudier une par une, chacune des fines couches sédimentaires comme on relirait chacune des pages en partant de la dernière, d'un livre racontant un passage de l'histoire de la terre en remontant le temps.

A Muse, sur la parcelle de 1100 m2 acquise en 1978 par la SHNA le début de l'épisode est connu: la fameuse « couche aux Poissons », de quelques centimètres, repose sur la couche de grés argileux de Lally sous une épaisseur de quatre mètres de schistes bitumineux. Les Poissons sont bien là : la découpe d'un bloc réalisée fin août l'a confirmé en livrant quelques beaux spécimens.
Mais personne ne sait encore, parce qu'aucune stratigraphie fine n'a jamais été réalisée, ce qu'il est advenu durant les 4.000 années suivantes. D'autres couches à poissons se sont -elles empilées au dessus de celle qui est connue? Pour l'instant seul un crâne aplati de requin et quelques amphibiens ont été découverts dans les couches supérieures.

SHNA_Muse

Asphyxie probable

L'hypothèse d'une mort des Poissons par asphyxie est la plus probale. Mais comment expliquer cette « catastrophe locale »? Assèchement brutal ou comblement subit, conséquence d'un épisode volcanique, saturation par eutrophisation ? Seul l'environnement général est aujourd'hui connu: dominé par les très hauts sommets de l'immense chaîne hercynienne, le « bassin d'Autun » était à l'époque un lac d'eau douce alimenté par les torrents chargés des sédiments arrachés à la montagne. Mêlés à de grandes quantités de dépôts organiques, ils ont progressivement comblé le lac pour nous parvenir sous forme de shistes noirs. Quant à la datation les chercheurs peuvent s'appuyer aujourd'hui sur les techniques de mesure de la décroissance des isotopes radioactifs de certains échantillons de poussières volcaniques.

SHNA_Muse_Bernard_Battail, Maître assistant au Museum d'Histoire naturelle de ParisBien sûr, les scientifiques de la SHNA et leurs collègues du Museum de Paris, dont un des très éminents membres, Bernard Battail, à participé à la campagne de fouilles qui s'est déroulée du 22 août au 12 septembre, ne racontent pas tout à fait comme cela l'histoire des poissons de Muse.
Leur rigueur scientifique et la précision de leur vocabulaire le leur interdisent. Sur le chantier carroyé de Muse où chaque fossile trouvé est reporté sur papier quadrillé, ils indiquent au visiteur que la couche se situe dans «  l'autunien au début du système permien », que les poissons sont des Aeduellidés (un nom attribué au XXIe siècle en référence aux Eduens), parlent "d'études pétrographique, géochimique ou encore taphonomique".
Mais ils n'interdisent à personne de se laisser bercer par l'extraordinaire histoire de ces petits poissons qui ont laissé leur trace presque fraîche dans les profondeurs de la planète.

Ils cherchent des Poissons et des ... moyens

SHNA_Muse VisiteOutre de beaux Poissons, le responsable scientifique cherche aussi... des moyens pour poursuivre le travail. Même s'ils fouillent bénévolement, la vingtaine de chercheurs venus de Paris, Saint-Etienne et de l'Ardèche doivent être logés, nourris et transportés depuis leur base de Dront durant trois semaines, ce qui représente un budget conséquent.
Une souscription lancée en début d'année a déjà rassemblé 1.000 € (voir en fin d'article le lien vers le site de la SHNA où le bulletin est accessible).
Les chercheurs comptent également sur les collectivités: reçu par Georges Gand sur le chantier jeudi 8 septembre, le maire d'Autun Rémy Rebeyrotte n'a pas écarté l'idée de faire prendre en charge par la collectivité les frais du chapiteau protégeant le site et les fouilleurs.

Trop peu connus du grand public, les Poissons de Muse constituent en effet une richesse à porter à l'inventaire du territoire. Après étude, les fossiles recueillis seront conservés au Muséum d'Histoire Naturelle Jacques de la Comble d'Autun.

Lire à propos de ces fouilles, le compte rendu de la dernière assemblée générale de la SHNA: cliquer ici
Accéder au site de la SHNA pour la souscription: cliquer ici

Chantier Muse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SHNA_Fouille_Muse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MHN d'Autun Poisson de Muse

 

Ajouter un Commentaire

Gens du Morvan favorise sur ses plateformes collaboratives les échanges et le partage entre les habitants du territoire avec la conviction que la possibilité ainsi ouverte à chacun de participer à l'information et aux débats est une source de richesse pour tous
Si, au delà de la liberté d'expression de toutes les opinions ou même de la polémique (que nous ne refusons pas dans les limites fixées par la loi), Gens du Morvan n'était pas compris comme un outil de dialogue favorisant le lien social mais comme un terrain vague où soufflerait un mauvais vent mettant à mal les personnes, nous aurions raté notre objectif.
Alors, du calme ! Continuez à poster vos commentaires et à envoyer vos articles, mais en n'oubliant pas que nous sommes ici entre Gens du Morvan.
Bon vent, bonnes gens !
PS: L'usage des pseudos étant une habitude du net nous l'acceptons volontiers. Toutefois nous nous réservons le droit de ne pas mettre en ligne les commentaires visant, par une relation évidente entre commentaire et pseudo adopté, à atteindre des personnes.


Code de sécurité
Rafraîchir


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa