Samedi, 15 Décembre 2018
Le Morvan : vos infos, vidéos, photos, annonces ...
Envoyez vos photos

Agenda

<<  Décembre 2018  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
       1  2
  3  4  5  6  7  8  9
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
L'Académie du Morvan sera présente dans la réflexion sur la place du Morvan après la réforme territoriale
Écrit par GdM   
Dimanche, 04 Juillet 2010 20:00

De gauche à droite: Claude Péquinot secrétaire général de l'Académie du Morvan, Jean-Marie de Bourgoing président et Henri Malcoiffe maire de Château-Chinon. "Vos réflexions pourrons avoir une influence sur les évolutions et nous serons attentifs à vos propositions" a déclaré l'élu  en ouverture de l'Assemblée généraleSi ce n'est pas la mobilisation générale ça y ressemble. La volonté affichée dès son élection par le nouveau président du Parc du Morvan Patrice Joly de « faire en sorte que la réorganisation territoriale ne se fasse pas au détriment de l'entité morvandelle... mais l'enrichisse d'une certaine manière en renforçant son rôle de carrefour au coeur de la Bourgogne » est relayée à chacune des interventions publiques entendues depuis un mois et demi dans le massif.

L' Académie du Morvan, dont la devise est  « Tout ce qui intéresse le Morvan est nôtre », n'est pas restée sourde à l'appel.
Son président Jean-Marie de Bourgoing l'a confirmé samedi 3 juillet au maire de Château-Chinon Henri Malcoiffe, lors de l'assemblée générale de l'Institution: il anime avec son trésorier Alain Trinquet un groupe de travail chargé de préparer une réunion programmée le 9 octobre prochain sur ce thème à Saint-Brisson en préparation du Comité syndical du 40e anniversaire du Parc qui aura lieu une semaine plus tard.

"Créer le débat avant que les décisions concrètes soient prises"

Précisant qu'il ne s'agit pas pour l'Académie d'entrer dans le débat politique puisque « ses statuts lui interdisent les discussions politiques et religieuses », Jean-Marie de Bourgoing a indiqué qu'elle avait pourtant le devoir en tant que « centre culturel et intellectuel dont une des missions est d'œuvrer à la promotion de la région morvandelle » de « dire que le Morvan existe et que l'on ne l'oublie pas lorsqu'il y aura des décisions à prendre sur le terrain ». Rappelant la déception des Morvandiaux après la création de quatre Pays « alors que s'il existait un Pays, c'était le Morvan », le président de l'Académie a indiqué « que cette fois-ci nous souhaitons créer le débat avant que les décisions concrètes soient prises ».

Pour asseoir sa crédibilité et sa légitimité à traiter la question, l'Académie a donc mobilisé ses compétences: Jean-Marie de Bourgoing et Alain Trinquet seront entourés dans ce groupe de travail par Marie-Aimée Latournerie (Président de section honoraire au Conseil d’Etat, Vice président de la Société de Législation Comparée), Jean-Claude Rouard (inspecteur général de l'agriculture), Jean-Pierre Lacroix, préfet honoraire, Gérard Mottet, géographe professeur d'Université, Didier Verlynde directeur de l'agence de développement économique de la Nièvre.

« L' idée et l'échec d'un département du Morvan »

AndrParisL'historien André Paris, président d'honneur de l'Académie du Morvan Comme pour illustrer l'importance de ce rendez-vous de la réforme territoriale, bien que ne ce fut pas l'objet de son intervention, le professeur d'histoire André Paris, Président d'Honneur de l'Académie du Morvan a donné une conférence sur « L' idée et l'échec d'un département du Morvan » en 1789-1790, mettant en lumière deux des causes ayant entraîné celui-ci: « l'égoïsme d'Autun» et la défense des intérêts des "marchands de bois"  de Château-Chinon. La désunion à l'origine du morcellement, une leçon à méditer!

Dans le bouillonnement révolutionnaire de la fin de l'année 1789 – début 1990 qui allait redessiner la carte administrative de la France, le projet de créer un département du « Morvan » a été porté par la municipalité autunoise avec l'espoir que la ville en serait le chef-lieu.
Après l'échec d'un premier projet pourtant appuyé à Paris par Talleyrand et Lepeletier de Saint-Fargeau, seigneur de Montjeu, juriste, député de la Noblesse aux États Généraux et propriétaire d'un immense domaine forestier, les Autunois réactivent un second projet qu'ils comptent partager avec Château-Chinon.
Mais les notables de la cité morvandelle refusent et préfèrent se tourner vers Nevers. Pourquoi? André Paris explique que ce sont les « marchands de bois », extrêmement riches et puissants qui ont fait capoter ce second projet: « Le projet autunois était égoïste et ne correspondait pas à la réalité économique... Quant aux dirigeants de Château-Chinon, seul le nord Morvan dont le bois pouvait être expédié à Paris les intéressait » explique en substance le conférencier qui espère avoir ainsi « ouvert des pistes pour de futures études universitaires».

Écouter la conférence d' André Paris (38'48"):

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Écouter les interventions et le débat en fin de conférence avec notamment les prises de parole d'André Strasberg et Gérard Mottet (10'07"):

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Après le rapport financier présenté par Alain Trinquet qui a regretté la baisse continue des ventes des publications (voir en fin d'article le lien sur le document proposant les publications disponibles) et le rapport moral du Secrétaire général Claude Péquinot (voir en fin d'article le lien pour accéder à ce rapport moral), les Académiciens du Morvan ont entendu trois interventions:

Christophe Barret: les Archives Nationales ouvrent leurs portes aux élèves morvandiaux

Christophe Barret propose aux enseignants des écoles et collèges du Morvan d'accompagner leurs élèves aux Archives Nationales pour découvrir "Le Morvan et ses marges aux Archives nationales"Christophe Barret, représentant le service éducatif des Archives nationales, a présenté le projet, parrainé par l'Académie du Morvan, proposé en 2011 aux classes et collèges du Morvan d'une journée consacrée à la découverte de documents originaux et à la pratique d'ateliers pédagogiques aux Archives Nationales à Paris autour du thème: « Le Morvan et ses marges aux Archives Nationales » (voir en fin d'article le lien vers le détail du projet).

Daniel-Henri Vincent: un projet de Célébrations bourguignonnes

Daniel-Henri Vincent: l'Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon veut créer des Célébrations Bourguignonnes à l'image des Célébrations nationalesDaniel-Henri Vincent, président de l'Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon a présenté le projet de la société savante régionale de créer une délégation aux Célébrations bourguignonnes à l'image des Célébrations nationales.
Cette délégation établirait une liste des anniversaires à célébrer qui serait ensuite publiée dans une brochure et sur internet.
L'objectif est d'animer la vie culturelle régionale en suscitant des manifestations autour des anniversaires (cinquantenaires, centenaires etc...) d'événements et de personnalités qui ont marqué la Région et de constituer une base de données.
Un grand rendez-vous est d'ores et déjà inscrit sur le registre de l'Académie dijonnaise: le tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau qui a fréquenté la Bourgogne où il venait herboriser en compagnie de Buffon.

Une autre date pourrait être inscrite dès 2011: les 25 et 26 mars prochains, trois ans après lui avoir dédié son Passage couvert, la ville d'Autun célébrera le 10e anniversaire de la disparition de Balthus. Un colloque présidé par Jean Clair, de l'Académie Française, spécialiste de l'œuvre du peintre sera consacré aux « Sources religieuses, et en particulier l'iconographie chétienne, des œuvres de Balthus ».

Philippe de Champeaux veut relancer l'extraction des schistes bitumineux dans le bassin d'Autun

Philippe de Champeaux estime que la relance de l'extraction d'huile des schistes bitumineux du bassin d'Autun créerait de 400 à 800 emploisPhilippe de Champeaux a présenté le projet d'un groupe de travail (MM. Guise, Paquet, James,Pacaud et Gand) qu'il a constitué pour relancer l'exploitation des schistes bitumineux du bassin d'Autun.
Philippe de Champeaux estime, avec son groupe que près de quatre milliards de tonnes de cette roche gorgée d'huile reposent dans le sous sol du bassin autunois et que la relance de cette industrie orientée vers la production d'huiles et graisses non corrosives grâce à l'absence de souffre dans leur composition pourrait générer entre 400 et 600 emplois.
La campagne de repérage des couches schisteuses demande un investissement d'un demi million d'euros, mais le groupe espère que le BRGM (ex-Bureau de recherches géologiques et minières) effectuera cette étude.

M. de Champeaux a demandé à l'Académie d'apporter la caution de ses scientifiques pour appuyer une démarche auprès du Premier ministre. Prudent, le président de Bourgoing a préféré repousser l'examen de cette demande à une prochaine réunion du Conseil d'administration.

Hommage à Joseph Décréaux, Jean-Pierre Harris, Marcel Corneloup et Madeleine Garreau

Les Académiciens ont rendu hommage à trois des leurs disparus au cours de l'année écoulée: Joseph Décréaux, prêtre aumonier à l'Hôpital d'Autun, auteur d'une thèse à l'Institut pontifical de Rome consacrée au Sacramentaire de Marmoutier à l'usage d'Autun; Jean-Pierre Harris, enseignant haut fonctionnaire et écrivain et Marcel Corneloup, ancien président du Mouvement A Coeur Joie, ainsi qu'à Madeleine Garreau auteur de nouvelles en français et morvandiau, notamment « La Mâïon du Grand Jules » (éditions de l'Armançon)

233 membres à l'Académie dont 55 titulaires et neuf académiciens d'honneur

Les Académiciens du Morvan présents à l'assemblée générale samedi 3 juillet 2010 au Cinéma de Château-Chinon ont été reçu à la mairie à l'issue de la réunion.L'Académie qui a enregistré 17 nouvelles adhésions en 2009 rassemble désormais 233 membres: 9 membres d'Honneur, 55 Académiciens titulaires et 169 membres correspondants.

Membre fondateur de l'Académie du Morvan dont il a suivi et soutenu les travaux durant 43 ans, Henri Mitterrand a souhaité se retirer du Conseil d'administration. Spécialiste de Zola, le professeur émérite à la Sorbonne nouvelle et à l'Université Columbia de New York, président de la Société littéraire des Amis d’Émile Zola, a été nommé membre d'honneur.

L'Académie a procédé à la titularisation de quatre Académiciens:

Rémy Guillaumeau, cadre du ministère de la Jeunesse et des sports, vielleux, compositeur, conteur et écrivain, l'un des pères fondateurs de la Maison du Patrimoine oral de Bourgogne;

Philippe Hoetzel, chargé de mission patrimoine pour le Parc naturel régional du Morvan, auteur de nombreuses études et publications sur le « petit » patrimoine du Morvan et le patrimoine immatériel dont la serie de CD “Gestes, paroles et savoirs faire de Morvandiaux et Morvandelles”.

André Strasberg, conservateur du patrimoine à Autun, conservateur des Antiquités et Objets d'Art de Saône-et-Loire, secrétaire perpétuel de la Société Éduenne où il est entré à l'âge de... 16 ans.

Lucienne Vigreux, épouse du défunt Marcel Vigreux aux travaux duquel elle a apporté sa contribution tout au long de sa carrière d'historien consacrée à l'étude de la société rurale morvandelle, auteur d'une thèse d'État devenue une référence pour les ruralistes et publiée par l'Académie du Morvan en 1987: «  Paysans et notables du Morvan au XIXe siècle jusqu'en 1914. »

Trois entrées au Conseil d'administration

Trois membres du Conseil d'administration dont le mandat arrivait à terme n'ont pas souhaité se réprésenter: André Bouquet, Henri Mitterrand et Gérard Mottet.
Ils ont été remplacés par l'Autunois Philippe Berthier, professeur émérite à la Sorbonne Nouvelle spécialiste de Stendhal auquel il a consacré neuf ouvrages, directeur de la revue L’Année stendhalienne;
Michel Salesse, auteur de nombreuses études et publications sur les traditions morvandelles, membre actif de Radio Morvan;

Christian Épin, attaché principal d'administration , chef du bureau des ressources humaines au ministère l'immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du développement solidaire, auteur de la monographie "Montreuillon, la durée et l’instant".
Le Nouveau Conseil d'administration élu: Philippe Berthier, Christian Bouchoux, Jean-Marie de Bourgoing, Gilles Camin, Christian Épin, Henri Gautherin, Marie-Aimée Latournerie, Claude Péquinot, Ginette Picard, Liliane Pinard, Martine Régnier, Michel Salesse, Alain Trinquet, Jean-François Vacquer, Didier Verlynde. Il se réunira le 5 août pour procéder à l'élection du bureau.

Accéder au Rapport moral du Secrétaire général (Vie de l'Académie, Publications, La Page dans le JdC, les sorties effectuées et programmées, la bibliothèque, l'ouverture sur l'extérieur: rencontres de septembre, Conseil scientifique du Parc, Association bourguignonne des Sociétés savantes, Prix littéraires Henri Perruchot et Marcel Vigreux, fêtes du Livre etc..): cliquer ici

Voir le projet des Archives Nationales pour les élèves du Morvan: cliquer ici

Voir la liste des publications disponibles à l'Académie: cliquer ici

Accéder au site de l'Académie du Morvan: cliquer ici

 

 

 

Désolé, le mode commentaire a été verrouillé.


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa