Lundi, 11 Décembre 2017
Le Morvan : vos infos, vidéos, photos, annonces ...
Envoyez vos photos

Agenda

<<  Décembre 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
      1  2  3
  4  5  6  7  8  910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Archéologie - À Autun, la porte romaine Saint-Andoche va révéler son histoire sous le rayon d’un laser
Écrit par Alain BAUDIN   
Vendredi, 06 Mars 2015 22:29

Autun_Porte_St_Andoche_61Des universitaires et des étudiants de la Sorbonne ont récemment entrepris à Autun l’étude détaillée de la porte romaine Saint-Andoche qui subsiste en partie dans l’enceinte du lycée privé Saint-Lazare.
Bâti au 1er siècle de notre ère, l’édifice monumental est contemporain d’Augustodunum à sa fondation et il présente aujourd’hui d’importants vestiges qui ne sont pas encore totalement connus des archéologues.

Pour mener à bien leurs travaux, les chercheurs ont recours à la technologie innovante du scanner dont les hautes performances permettront de restituer minutieusement le haut lieu historique en trois dimensions.

L’université Paris-Sorbonne s’est récemment dotée d’un puissant scanner 3D dont les remarquables performances ont été testées en début de semaine près du centre-ville d’Autun.  Les premiers essais ont eu lieu pendant deux jours aux abords de l’ancienne porte Saint-Andoche, construite au début du 1er siècle ap. J-C.

L’édifice monumental, qui laisse discrètement entrevoir ses vestiges, campe dans l’arrière-cour du lycée Saint-Lazare et il surplombe l’amorce du long rempart qui borde le boulevard des Résistants Fusillés. Partiellement conservée en l’état, la porte antique paraît haute d’une quinzaine de mètres et elle permettait à l’époque d’entrer par l’ouest dans Augustodunum (1).

Autun_Porte_St_Andoche_4_Alain_BaudinAutun porte romaine Saint-Andoche. 03.03.2015. À l'époque romaine, on entrait dans Augustodunum ceinte de remparts par les portes
d'Arroux (au nord), saint André (à l'est) et saint Andoche (à l'ouest).

Une quatrième, dite « de Rome » était située au sud de la cité mais elle aurait disparu avant la fin du XVIème siècle. La dénomination actuelle des portes autunoises remonte au Moyen-Âge mais on ne connaît pas
leur appellation d'origine. On ignore même si elles portaient un nom à l'époque antique. Photo©Alain BAUDIN

Autun_Porte_St_Andoche_7Les vestiges de l'édifice au cours du XIXème siècle sont représentés ici par un dessin signé « E. Dardelet ».
Docteur en Archéologie et maître de conférences à l'Université de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise), Vivien Barrière a consacré une thèse aux quatre portes monumentales de l'enceinte antique d'Autun. Il évoque notamment la porte Saint-Andoche qui aujourd'hui encore
conserve « l'une de ses deux tours de flanquement originelles ».

Moins connu en ville que les portes d’Arroux (au nord) et Saint-André (à l’est), ce troisième accès à l’ancienne cité romaine n’a apparemment jamais « fait l’objet de recherches, ni d’études réellement approfondies » selon Martine Joly, maître de conférences en Antiquités nationales à la Sorbonne. « Le projet que nous allons mener, précise l’universitaire, vise à intégrer des technologies innovantes dans l’analyse archéologique d’un monument en élévation qui préserve des vestiges des périodes antiques et médiévales. »

« Nous en sommes actuellement à l’acquisition de nouvelles données, dont une restitution extrêmement détaillée du site en 3D qui nous apportera des réponses claires et précises quant à la complexité d’un édifice modifié à maintes reprises au fil du temps, » ajoute de son côté Sylvie Balcon-Berry, maître de conférences à la Sorbonne et spécialiste en Histoire de l’Art et Archéologie du Moyen-Âge.

Autun_Porte_St_Andoche_2_Alain_BaudinAujourd’hui, l’une et l’autre concrétisent à Autun leur projet commun qui constitue déjà « une expérimentation à grande échelle » d’avant-garde sur le site de Saint-Andoche ; d’autant qu’en France, le recours aux technologies innovantes n’était pas jusqu’alors fréquent dans le domaine de l’archéologie du bâti.

Plus tard, différentes opérations conjointes interviendront sur place, en complément de la modélisation du lieu et de son géo-référencement. Il est ainsi prévu que l’on prospecte en avril le sol et les maçonneries enfouies avec le partenariat des scientifiques de Paris VI (Université Pierre et Marie Curie, ndlr). On étudiera aussitôt les pierres de construction, les mortiers et les enduits qui seront analysés en laboratoire.

« Les résultats de l’étude archéologique seront complétés de ces analyses » souligne Martine Joly. « L’expérimentation, poursuit Sylvie Balcon-Berry, aboutira dans son ensemble à la restitution virtuelle de l’évolution du site phase par phase, avec un accent tout particulier sur l’Antiquité et le Moyen-Âge. »

Des essais sur site

Autun_Porte_St_Andoche_1_Alain_BaudinAutun porte romaine Saint-Andoche. 03.03.2015. Plusieurs actions vont être mises en œuvre à Autun, lors de l'étude approfondie de la porte Saint-Andoche. Le site sera entièrement modélisé en 3D puis géo-référencé avant que n'intervienne la prospection géophysique du sol et des enduits modernes présents sur l'édifice. On procédera également à l'analyse en laboratoire des mortiers anciens et des pierres de construction. Photo©Alain BAUDIN

Tôt dans l’après-midi de mardi, des sphères blanches ont été déposées en forme de repères au pied de la porte Saint-Andoche, dans la paisible cour d’école désertée par des élèves en vacances. Archéologues, enseignants et étudiants se tiennent à présent en retrait du tout nouveau scanner 3D que leur université a dernièrement acquis à l’issue d’un appel d’offres entrant dans le cadre des « Initiatives d’Avenir ». La scanographie du vieux monument autunois devrait au maximum prendre une douzaine de minutes.

Autun_Porte_St_Andoche_8_Alain_BaudinAvec les allures sobres d’un boîtier compact monté sur un trépied, l’appareil qui trône près de la bordure du rempart semble presque discret. Mais il va se révéler étonnamment performant. Ses 24 cm sur 20 et son poids d’environ 5 kg lui confèrent par ailleurs une légèreté et une maniabilité incroyables. Tandis que le laser invisible balaie soigneusement l’ensemble du site, Yvan Farissier se soumet volontiers aux questions de l’auditoire pour éclaircir à la demande un point de fonctionnement ou apporter une éventuelle précision.

Collaborateur de la société lyonnaise « Geotopo » qui diffuse l’appareil en France, le jeune ingénieur laisse notamment entendre que le scanner mobile est capable
Autun_Porte_St_Andoche_5_Alain_Baudind’établir des mesures d’une formidable précision sur une distance de 120 mètres. Il dévoile également que la petite machine de haute technologie est équipée d’un appareil-photo couleur à même de créer une image en 3D à partir des millions de points qui sont en cours de mesure.

« L’utilisation
Autun_Porte_St_Andoche_3_Alain_Baudindu scanner permet d’obtenir de l’édifice un relevé à l’identique
» commente Yvan Farissier.
« Le principe, poursuit-il, s’appuie sur la collecte d’une myriade de points qui contribuent à une restitution numérique parfaite. »
Cette restitution constituera plus tard une précieuse sauvegarde virtuelle destinée à des chercheurs qui, hors site, pourront aisément recueillir des informations plus rapides avant d’établir des analyses complètes.

(1) Édité en 2008 par la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) de Bourgogne, le numéro 11 de « Archéologie en Bourgogne » est consacré dans son intégralité à l’enceinte monumentale d’Augustodunum. Des textes courts et accessibles, des photos, des croquis, des plans et des dessins expliquent par le détail ce que furent à l’origine les remparts et les portes d’Autun. Ils abordent également leurs différentes techniques de construction. Le téléchargement du document est gratuit : Cliquez ici

Alain BAUDIN

 

Ajouter un Commentaire

Gens du Morvan favorise sur ses plateformes collaboratives les échanges et le partage entre les habitants du territoire avec la conviction que la possibilité ainsi ouverte à chacun de participer à l'information et aux débats est une source de richesse pour tous
Si, au delà de la liberté d'expression de toutes les opinions ou même de la polémique (que nous ne refusons pas dans les limites fixées par la loi), Gens du Morvan n'était pas compris comme un outil de dialogue favorisant le lien social mais comme un terrain vague où soufflerait un mauvais vent mettant à mal les personnes, nous aurions raté notre objectif.
Alors, du calme ! Continuez à poster vos commentaires et à envoyer vos articles, mais en n'oubliant pas que nous sommes ici entre Gens du Morvan.
Bon vent, bonnes gens !
PS: L'usage des pseudos étant une habitude du net nous l'acceptons volontiers. Toutefois nous nous réservons le droit de ne pas mettre en ligne les commentaires visant, par une relation évidente entre commentaire et pseudo adopté, à atteindre des personnes.


Code de sécurité
Rafraîchir


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa