Mercredi, 16 Janvier 2019
Le Morvan : vos infos, vidéos, photos, annonces ...
Envoyez vos photos

Agenda

<<  Janvier 2019  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
   1  2  3  4  5  6
  7  8  910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Adam en héritage de Didier Cornaille: C'est un roman, mais il se lit comme un livre d'Histoire
Écrit par GdM   
Mardi, 21 Septembre 2010 17:56

Adam en héritage - Didier CornailleAdam en héritage est un roman mais se lit comme un livre d'Histoire.
Pas seulement parce que le dernier écrit de Didier Cornaille trouve source dans l'épisode méconnu mais bien réel de la tentative de rachat, par un marchand d'art américain, de l' Eve couchée, la célèbre partie du linteau roman du portail oriental de la cathédrale Saint-Lazare d'Autun attribué à l'énigmatique Gislebertus dont on ne connait que la signature gravée sous le tympan du Jugement Dernier du même édifice.

On pourrait d'ailleurs remercier Didier Cornaille pour cette seule performance d'avoir exhumé des archives de la Société Éduenne, avec l'appui du secrétaire perpétuel André Strasberg, les documents retraçant cette incroyable tentative d'exportation d'une œuvre majeure du patrimoine national, retrouvée par hasard en 1866 à l'occasion de travaux dans le mur d'un immeuble de la Place du Champ de Mars à Autun où elle avait été réemployée après avoir été démontée un siècle plus tôt sur ordre de chanoines pudibonds horrifiés par sa trop sensuelle nudité.

Si Adam en héritage se lit comme un livre d'Histoire ce n'est pas non plus seulement parce que l'auteur tente de nous le faire croire en octroyant à son narrateur américain Robert Brampton un style attendu de la bourgeoisie provinciale qu'il dépeint dans toute sa complexité, érudite et commerçante, conformiste mais aussi parfois rebelle.

La dictature, versant "oublié" du Second Empire

S'il nous l'avons lu comme un livre d'Histoire c'est à cause (ou grâce) de la puissante évocation courant tout au long du livre, de la société policière du Second Empire, la lutte déterminée et la fuite désespérée à laquelle ont du se résoudre les opposants jusqu'aux moins farouches, traqués sans relâche par les sbires du régime.

Qui se souvient aujourd'hui des Charbonniers, ces dizaines de milliers de "maquisards" repliés dans la forêt, gonflés par l'espoir d'un renversement de la dictature mais peu à peu délaissés par leurs élites et finalement abandonnés par la République bourgeoise et urbaine issue du désastre de Sedan?

Didier Cornaille, romancier qui aime l'Histoire, consacre des dizaines de pages pleines de sympathie à ces combattants de la Liberté oubliés de l'Histoire officielle qui préfère retenir la réussite économique de Napoléon III, incarnés par son couple de héros, Blandine d'une détermination et d'une fidélité sans faille et son compagnon et ombre Hugo, travailleur acharné entièrement dévoué à la cause et à sa... femme.

La Grande Guerre est mieux documentée. Mais une chose est de connaître l'Histoire, une autre est de vivre, avec Blandine et Hugo, la lente et longue descente aux enfers de cette famille paysanne voyant se dissoudre tout espoir en même temps que ses fils tués ou mutilés dans les tranchées de Verdun. Didier Cornaille excelle dans les fresques sociales et les quelques pages qu'il consacre à cette triste fin de l'aventure sont émouvantes.

Mais Adam en héritage est bien un roman. La quête d'Adam et du Diable, les deux compagnons de l' Eve de pierre du linteau dont on n'a jamais retrouvé trace depuis leur disparition, constitue la trame policière de cette narration. Et ses personnages, certes pour certains inspirés de personnages historiques ( l'architecte, l'abbé, le président de la société savante locale) s'engagent dans une aventure à rebondissements que seul Didier Cornaille pouvait leur offrir.

 Adam en héritage  est paru le 2 septembre dernier aux éditions des Presses de la Cité dans la collection Terres de France.19 €.

La Tentation d'Eve ou Eve Couchée a finalement intégré les collections de la Société Éduenne (pour 500 F de l'époque) malgré les offres financières des centaines de fois supérieures du marchand américain et du Louvre. Elle est aujourd'hui visible au Musée Rolin d'Autun.

Rejoindre Didier Cornaille sur son site internet: cliquer ici

 

Ajouter un Commentaire

Gens du Morvan favorise sur ses plateformes collaboratives les échanges et le partage entre les habitants du territoire avec la conviction que la possibilité ainsi ouverte à chacun de participer à l'information et aux débats est une source de richesse pour tous
Si, au delà de la liberté d'expression de toutes les opinions ou même de la polémique (que nous ne refusons pas dans les limites fixées par la loi), Gens du Morvan n'était pas compris comme un outil de dialogue favorisant le lien social mais comme un terrain vague où soufflerait un mauvais vent mettant à mal les personnes, nous aurions raté notre objectif.
Alors, du calme ! Continuez à poster vos commentaires et à envoyer vos articles, mais en n'oubliant pas que nous sommes ici entre Gens du Morvan.
Bon vent, bonnes gens !
PS: L'usage des pseudos étant une habitude du net nous l'acceptons volontiers. Toutefois nous nous réservons le droit de ne pas mettre en ligne les commentaires visant, par une relation évidente entre commentaire et pseudo adopté, à atteindre des personnes.


Code de sécurité
Rafraîchir


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa