Jeudi, 19 Octobre 2017
Le Morvan : vos infos, vidéos, photos, annonces ...
Envoyez vos photos

Agenda

<<  Octobre 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
        1
  2  3  4  5  6  7  8
  9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
A la recherche des origines d'Autun: une autre ville antique enfouie à La Genetoye
Écrit par GdM   
Lundi, 07 Juin 2010 18:41

René GogueyIl y eut l'époque où l'on pensait que Bibracte reposait sous Autun. Puis celle où l'on admit que la vieille capitale éduenne enfouie sous la futaie du Mont Beuvray avait été vidée de ses habitants au profit de la ville nouvelle brillant de mille feux dans la vallée. Va-t-on vers un nouveau scénario, celui d'une grande cité éduenne plantée sur la rive droite de l'Arroux, " chaînon manquant " entre l'oppidum et la cité augustéenne?

René Goguey en est convaincu: le pionnier de l'archéologie aérienne française qui a révélé au grand public l'existence d'un second théâtre antique à Autun dans la quartier de la Genetoye estime que tous les indices réunis lors de sa campagne de relevés photographiques favorisée par l'extraordinaire sécheresse de 1976 indiquent qu'il y avait là [à la Genetoye, près de l'actuel Temple de Janus] une « véritable agglomération ».

Le chaînon manquant entre Bibracte et Augustodunum

« Il reste à découvrir la véritable origine d'Autun. La ville [celle que l'on connaît, avec ses portes, ses remparts et ses monuments] a été installée à côté d'une agglomération qui existait déjà. La clé de Bibracte se trouve ici » a affirmé l'archéologue à l'issue d'une conférence donnée samedi 5 juin à Autun dans le cadre de la Journée de "l'Archéologie expliquée" au cours de laquelle il a livré le témoignage « de l'accumulation de chances exceptionnelles » qui lui avaient permis de faire cette découverte entre le 16 juin et le 14 juillet 1976. « Mais, regrette-t-il, aucune fouille d'envergure n'a été menée sur le terrain» à la suite de ces révélations photographiques.

Comme pour lui répondre, Vincent Guichard, directeur du Centre archéologique européen de Bibracte et le maire d'Autun Rémy Rebeyrotte ont signé une convention de partenariat visant, entre autres objectifs " à développer des recherches, des études, des travaux en commun... ". A la recherche du « chaînon manquant »? Yannick Labaune, archéologue du service municipal autunois a déjà dressé, au cours d'une campagne de relevé magnétique un plan détaillé des bâtiments enfouis au sud du Temple de Janus.

Une convention entre Autun et le Centre archéologique européen

Signature convention Autun-BibracteUne ville avant la ville, « fossilisée » sur les bords de l'Arroux? Cela n'aurait finalement rien d'étonnant.
Le Morvan n'a pas toujours été aussi déshérité qu'il y paraît. Les prospections menées avec les moyens modernes (photographies aériennes, balayage radar, relevés magnétiques) montrent campagne après campagne que la région entre Autun et Bibracte et autour de Bibracte était fortement peuplée.

Docteur en archéologie maître de conférence à l'Université de Franche-Comté, Pierre Nouvel a entrepris avec le Centre archéologique européen un vaste programme de repérage des sites: on lui doit notamment la découverte récente de l'agglomération des sources de l'Yonne, plantée à 750 mètres d'altitude au col du Mont Préneley ainsi que de constructions plus modestes à la source d'Argentolle, à Glux, Saint-Prix...

Une région couverte de routes, bourgs et hameaux

Un repérage parfois difficile dans une région essentiellement couverte de forêts et de prairies. Aux technologies modernes qui ont leurs limites imposées par la nature des sols, Pierre Nouvel adjoint d'autres techniques plus rudimentaires mais aussi efficaces: le parcours des rares labours, l'examen systématique des taupinières ou des cicatrices des arbres arrachés par le vent. Chaque indice retrouvé, fragment de céramique, monnaie etc... donne lieu à un relevé cartographique précis et l'on voit alors se dessiner, après croisement des différentes données, les limites de fermes, hameaux ou bourgs renaissant à la connaissance.

Une ville dans la vallée, un oppidum au Mont Beuvray, une agglomération au col du Préneley, des routes, des bourgs, des fermes: le paysage d'avant la conquête romaine réapparaît au fil des découvertes et des études. Impressionnant dessin pour l'entrée dans une nouvelle époque. Forcément formidable.

Lire à ce propos: Bibracte "toute nue" sous les projecteurs laser

 

Ajouter un Commentaire

Gens du Morvan favorise sur ses plateformes collaboratives les échanges et le partage entre les habitants du territoire avec la conviction que la possibilité ainsi ouverte à chacun de participer à l'information et aux débats est une source de richesse pour tous
Si, au delà de la liberté d'expression de toutes les opinions ou même de la polémique (que nous ne refusons pas dans les limites fixées par la loi), Gens du Morvan n'était pas compris comme un outil de dialogue favorisant le lien social mais comme un terrain vague où soufflerait un mauvais vent mettant à mal les personnes, nous aurions raté notre objectif.
Alors, du calme ! Continuez à poster vos commentaires et à envoyer vos articles, mais en n'oubliant pas que nous sommes ici entre Gens du Morvan.
Bon vent, bonnes gens !
PS: L'usage des pseudos étant une habitude du net nous l'acceptons volontiers. Toutefois nous nous réservons le droit de ne pas mettre en ligne les commentaires visant, par une relation évidente entre commentaire et pseudo adopté, à atteindre des personnes.


Code de sécurité
Rafraîchir


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa