Lundi, 21 Août 2017
TAG:bibracte

Le Morvan n'a pas toujours été aussi désert: des villes et leurs zones artisanales ont laissé des friches industrielles aujourd'hui enfouies sous la forêt et les prairiesPas âme qui vive à des kilomètres à la ronde, seulement le chant des oiseaux et le doux parfum des genêts fleuris envahissant le chemin qui monte vers la hêtraie lumineuse: vous pensez être dans un paradis préservé, loin de la ville et de ses pollutions.

Pas si sûr. Ce Morvan aujourd'hui presque désert ne l'a pas toujours été. Des villes, bourgs et hameaux aujourd'hui rentrés sous terre que les prospections tirent peu à peu de l'oubli ont abrité au cours des derniers millénaires des paysans, commerçants et artisans qui y ont laissé leur empreinte. Notamment des « friches industrielles » qu'aucun programme de dépollution n'a rendues inactives.

L'idée que la pollution est un fléau de l'ère industrielle est ancrée dans les esprits, alimentée par la médiatisation des scandales, le déferlement des normes, les slogans pour "sauver la planète" et le développement des politiques de développement durable.
Mais, si avec les technologies modernes l'homme a effectivement démultiplié ses capacités de pollutions, les activités des siècles et millénaires passés ont elles aussi généré des dégradations de l'environnement. Qui continuent à produire leurs effets.

Lire la suite...  

"Source officielle" de l'Yonne: d'un côté le Haut Folin, de l'autre Le Mont Beuvray et BibracteMagnifique. Face à vous, le Haut Folin hérissé de son antenne relais qui domine le Morvan et la Bourgogne de ses 901 mètres. Derrière vous, le Mont Beuvray, 821 mètres, siège de la capitale Éduenne de Bibracte dont on devine les lignes de fortifications soulignées par le vert sombre des résineux plantés entre ses deux remparts.
Vous êtes à la source de l'Yonne sur les flancs du Mont Préneley, 855 mètres d'altitude, commune de Glux en Glenne. Site naturel et historique remarquable que vous avez atteint après une marche de trois quart d'heure.
Le Plan du Sentier de découverteCourte randonnée, débutée au Port des Lambert, qui ne vous a pas affolé le cœur ni même humidifié les chaussures. Les deux kilomètres ont été aménagés pour vous permettre de jouir de la beauté de la nature et vous laisser le temps de la rêverie.

Lire la suite...  

 Vautiau: La Tour dans la forêt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On dit qu'il y a cinq siècles, la nuit tombée, Jacques seigneur de Vautiau franchissait le pont-levis de son château à la tête d'une troupe calviniste pour piller les églises alentour. Mais ce n'est peut-être que propagande papiste pour ternir la réputation d'un prédicateur réputé de la nouvelle religion, capable de rassembler à l'abri de ses remparts des foules de plusieurs centaines de fidèles. Ce qui est sûr, c'est qu' en 1545, son parent Jean de Traves fit prisonnier l'évêque de Chalon en route pour le concile de Trente.

Lire la suite...  

René GogueyIl y eut l'époque où l'on pensait que Bibracte reposait sous Autun. Puis celle où l'on admit que la vieille capitale éduenne enfouie sous la futaie du Mont Beuvray avait été vidée de ses habitants au profit de la ville nouvelle brillant de mille feux dans la vallée. Va-t-on vers un nouveau scénario, celui d'une grande cité éduenne plantée sur la rive droite de l'Arroux, " chaînon manquant " entre l'oppidum et la cité augustéenne?

René Goguey en est convaincu: le pionnier de l'archéologie aérienne française qui a révélé au grand public l'existence d'un second théâtre antique à Autun dans la quartier de la Genetoye estime que tous les indices réunis lors de sa campagne de relevés photographiques favorisée par l'extraordinaire sécheresse de 1976 indiquent qu'il y avait là [à la Genetoye, près de l'actuel Temple de Janus] une « véritable agglomération ».

Lire la suite...  

Depuis 2001, un partenariat s'est mis en place entre la ville d'Autun, le Conseil général de la Nièvre, la ville de Château-Chinon et le musée de Bibracte pour une offre promotionnelle à leurs visiteurs.
Désormais, ces sont treize musées du Morvan qui s'associent depuis 2008 pour proposer un passeport inter-sites, "La clé des musées".
Du 1er mai au 31 décembre, il suffit d'acheter un billet plein tarif dans l'un des musées pour bénéficier ensuite d'un tarif réduit dans les autres musées participant à cette opération. Un dépliant accompagne le billet.
Grâce à ce passeport, vous pourrez découvrir :
- Le musée Zervos à Vézelay
- Le musée de la Résistance à Saint-Brisson
- Le musée de Bibracte à Saint-Léger-sous-Beuvray
- Le musée du Costume et le musée de Septennat à Château-Chinon
- Le musée François Pompon à Saulieu
- Le musée Rolin et le Muséum d'histoire naturelle d'Autun
- Les cinq maisons à thème de l'écomusée du Morvan : Maison du Seigle à Ménessaire, la Maison des Galvachers à Anost, la Maison Vauban à Saint-Léger- Vauban, la Maison de l'élevage et du Charolais à Moulins-Engilbert, la Maison des Hommes et des paysages à Saint-Brisson.
Au-delà de cette collaboration, de nouveaux projets sont en cours, comme par exemple, l'accessibilité des différents sites aux personnes handicapées.

 

Les huit hommes de la Légion VIII Augusta vendredi 7 mai 2010 au Musée de BibracteBibracte, Autun, Arleuf, Anost, Alligny-en-Morvan, Saulieu, La Roche-Vanneau, Alésia: du 7 au 15 mai prochains une patrouille de la Légion VIII Augusta traversera le Morvan et l'Auxois sur la ligne de crêtes reliant les deux cités gauloises entrées dans l'histoire avec l'épopée vercingétorienne.

Réalisée par l'association Légion VIII Augusta d'Albi qui unit dans une même passion une soixantaine d'amateurs et professionnels d’histoire et d'achéologie, cette première marche a pour objectif scientifique de vérifier les hypothèses avancées sur les matériels et équipements des légionnaires romains du 1er siècle.

Lire la suite...  

Les archéologues qui étudient Bibracte, aujourd'hui recouverte d'un long manteau forestier ont trouvé un allié technologique de poids avec LIDAR. La capitale des Éduens se découvre nue sous son voile vert.

Lire la suite...  

La directrice exécutive de FSC France,Marie Vallée, sur une parcelle de la forêt de Bibracte-Mont Beuvray replantée en châtaigniers, samedi 5 avril 2012Réunis dans le Groupement pour une gestion responsable de forêts bourguignonnes (GGRFB), six propriétaires de forêts publiques et privées du Morvan
[ Bibracte EPCC, Ville d'Autun, Conseil général de la Nièvre, Conservatoire d'Espaces Naturels de Bourgogne, Groupement de Sauvegarde des Feuillus du Morvan et Parc naturel régional du Morvan ],  viennent d'obtenir la certification internationale FSC (Forest Stewardship Council).

A l'heure où l'avenir de la forêt morvandelle est en discussion, cette certification valide et conforte la démarche des partisans d'une sylviculture à la fois rentable et proche de la nature. Ils ambitionnent désormais de rallier d'autres propriétaires et de susciter la création d'une filière forêt-bois régionale certifiée à tous les stades de la production
« Une démarche exemplaire au niveau français et suivie au niveau international », commente Marie Vallée, directrice de FSC France présente jeudi 5 avril à Bibracte pour une une présentation officielle de cette certification (voir la vidéo).

Lire la suite...  

Mine d'or Bibracte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Gaule regorgeait d'or et les Gaulois avaient acquis une telle expertise dans son extraction, son affinage et sa transformation en monnaies, bijoux, parures et même armures que les Romains, impressionnés et intéressés n'ont pas tardé à en organiser le pillage dès la conquête.
Le trésor de Tayac dont une copie du torque est actuellement présentée dans l'exposition temporaire du Musée de Bibracte (Les Gaulois font la tête) est une sublime illustration de cette parfaite maîrise des artisans celtes.

Lire la suite...  

Bibracte_Mitterrand_cortege_FM__Bibracte_A_MaillierLe 4 avril 1995, le Président Mitterrand inaugurait les bâtiments du centre de recherche et du musée de Bibracte.

Familier du mont Beuvray, François Mitterrand, chef de l'Etat depuis le 10 mai 1981, conserve un fort attachement pour ses terres nivernaises dont il est élu depuis 1946. Le mont Beuvray demeure un rendez-vous régulier, tantôt intimiste, tantôt solennel.

Au printemps 1995, bien qu'affaibli par la maladie, le président ponctue les derniers mois de son mandat de visites officielles, inaugurant plusieurs réalisations de l'ambitieux programme des « Grands travaux de l'Etat », initié en 1989.

Cinq jours après la Bibliothèque nationale de France, c'est au tour du Centre archéologique européen et du musée de Bibracte d'être inaugurés.

Lire la suite...  
Hêtre au Mont Beuvray (Photo Muriel galerie images GensduMorvan.fr)Les Morvandiaux de 2100 n'auront-ils que des photographies pour s'imaginer les hêtraies que leurs aïeux considéraient depuis « toujours » comme les « plus belles forêts du monde »? Les experts estiment en effet que le hêtre, peu résistant à la sécheresse, pourrait être une des principales victimes du réchauffement climatique en cours.
Lire la suite...  

Le Mont Beuvray, second sommet de la montagne morvandelle renferme dans son sol l'ancienne Bibracte, capitale des Éduens (photo Galerie GensduMorvan)Comment dire? Le Beuvray ou Bibracte? Dominant la plaine jusqu’à la Loire et les monts du Morvan, le second sommet (821m) de Bourgogne offrit ses pentes protectrices aux Éduens pour y ériger leur oppidum.  À 70 km de la Saône par laquelle ils commerçaient avec Rome, ces Gaulois prospères et cultivés y avaient implanté leur capitale administrative, politique et religieuse à l’abri de remparts impressionnants.

Lire la suite...  

Les Morvandiaux de Paris à Bibracte samedi 7 août 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A cette époque, « ils » ne rentraient qu'une fois par an si leur travail et leurs moyens leur permettaient. Mais à Paris, les Morvandiaux « exilés » pouvaient compter sur le soutien et la solidarité de La Morvandelle créée en 1924 pour « aider les compatriotes qui " montaient à la Capitale " à se loger ou se rencontrer »: caisse d'entraide, fêtes, bals et surtout, le journal « La Gazette du Morvan » devenue ensuite « Le Morvandiau de Paris » qui livrait régulièrement les informations du Pays.

Lire la suite...  

Nathalie Kosciusko Morizet (Facebook)Nathalie Kosciusko-Morizet, actuelle Secrétaire d'État chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique est une habituée du Mont Beuvray. C'est elle, d'ailleurs, qui lorsqu'elle était secrétaire d'État chargée de l'Écologie, était venue, le 4 avril 2008, remettre à Bibracte le label Grand site de France.
Elle révèle cet attachement sur Facebook en commentant la photo qu'elle a choisie pour illustrer sa page d'accueil sur Twitter:

Lire la suite...  

Bibracte_17.03.2012._BelavalLa saison 2012 à Bibracte a été ouverte samedi 17 mars par Philippe Bélaval, directeur général des patrimoines au ministère de la Culture et de la Communication qui a inauguré successivement, en présence de nombreuses personnalités:
l'extension du Centre archéologique européen à Glux-en-Glenne qui accueille désormais le Centre régional de conservation et d'étude des collections archéologiques de Bourgogne;
puis, au musée, la galerie supérieure de l'exposition permanente qui a bénéficié d'une rénovation complète;
et l'exposition temporaire « Profession archéologue » du photographe Pierre Buch.
et enfin, sur le site de l'ancienne capitale gauloise, l'installation contemporaine, au seuil de la maison romaine du Parc aux Chevaux, de l'artiste belge Linda Molleman.

Lire la suite...  

Autun sur bourgogne-panoramiques.frLa visite démarre sur la place Saint-Louis. Plongé dans l'univers médiéval de la Ville Haute, le regard s'attarde sur la touche colorée de la terrasse d'un restaurant avant de partir à la conquête du décor minéral éclairé par un lumineux soleil d'été: rue des Bancs, Musée Rolin, Palais de Justice, Lutrin et pour finir, la majesté gothique de la cathédrale Saint-Lazare.
Un bouton invite à porter ses pas dans l'édifice: chœur, nef, transept, la pierre respire sous les rayons diffusés à travers les jaunes, rouges et bleus des vitraux.
La salle capitulaire ouvre ses portes, il suffit d'un clic pour grimper le rude escalier et participer au combat du Pygmée et de la Grue...

Lire la suite...  

Ali Kamza à Bibracte (13.03.2010)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Musée de Bibracte a rouvert ses portes samedi 13 mars avec le vernissage, à 11h30, en présence de l'artiste, de l'exposition de quatre œuvres du vidéaste turc Ali Kazma que les visiteurs du Festival Repérages avaient eu le privilège de découvrir en septembre dernier.
Le restaurant gaulois Le Chaudron, a accueilli ses premiers convives dimanche.

Quant aux  fouilles, elles reprendront le 31 mai avec une équipe du CNRS chargée de prospecter les sites miniers de l'ancienne capitale des Éduens.

Lire la suite...  

28.000 M3 de roche ont été arrachés au terrain. 12.000 M3 sont stockés pour être ensuite remis en place sur le bâtiment qui sera au 2/3 enterré28.000 mètres cube de terre et de roches arrachés à la colline: à peine dégagé de la neige qui l'a revêtu durant les trois mois d'hiver, Glux-en-Glenne, le plus haut village du Morvan, se réveille depuis deux semaines dans le bourdonnement des pelleteuses, bulldozers et camions qui creusent le nid du futur Centre de conservation et d'étude des collections archéologiques de Bourgogne.

La cicatrice, visible depuis la Croix du Rebout, sera refermée en fin d'année lorsque près de la moitié de cette montagne de matériaux reviendra recouvrir le bâtiment conçu par l'architecte Pierre-Louis Faloci.

Lire la suite...  

 

Hubert Martin, maire honoraire de Glux-en-Glenne (9 juillet 2011)Évoquer la vie publique d' Hubert Martin, maire de Glux-en-Glenne de 1954 à 2001, c'est réveiller obligatoirement le souvenir de ses années vécues dans la proximité de François Mitterrand maire du chef lieu de canton de 1959 jusqu'à son élection à la Présidence de la République en 1981 et leur projet partagé de résurrection de Bibracte avec la construction de la base archéologique et du Musée de la Civilisation celtique.

Samedi 9 juillet, à l'occasion de la fête organisée par la municipalité pour fêter ses quatre-vingts ans, le maire de Glux René Blanchot, le conseiller général Henri Malcoiffe et Christian Paul qui fut sous-préfet de Château-Chinon avant d'être élu député de la circonscription, ont puisé dans les archives et leurs souvenirs personnels pour retracer ses 47 années de mandat municipal qui ont, avec l'appui du Président, transformé la "plus haute commune de Bourgogne".

Lire la suite...  
<< Début < Précédent 1 3 4 5 6 7 8 > Fin >>
Powered by Tags for Joomla


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa