Mercredi, 29 Mars 2017
TAG:archéologie

Le Morvan n'a pas toujours été aussi désert: des villes et leurs zones artisanales ont laissé des friches industrielles aujourd'hui enfouies sous la forêt et les prairiesPas âme qui vive à des kilomètres à la ronde, seulement le chant des oiseaux et le doux parfum des genêts fleuris envahissant le chemin qui monte vers la hêtraie lumineuse: vous pensez être dans un paradis préservé, loin de la ville et de ses pollutions.

Pas si sûr. Ce Morvan aujourd'hui presque désert ne l'a pas toujours été. Des villes, bourgs et hameaux aujourd'hui rentrés sous terre que les prospections tirent peu à peu de l'oubli ont abrité au cours des derniers millénaires des paysans, commerçants et artisans qui y ont laissé leur empreinte. Notamment des « friches industrielles » qu'aucun programme de dépollution n'a rendues inactives.

L'idée que la pollution est un fléau de l'ère industrielle est ancrée dans les esprits, alimentée par la médiatisation des scandales, le déferlement des normes, les slogans pour "sauver la planète" et le développement des politiques de développement durable.
Mais, si avec les technologies modernes l'homme a effectivement démultiplié ses capacités de pollutions, les activités des siècles et millénaires passés ont elles aussi généré des dégradations de l'environnement. Qui continuent à produire leurs effets.

Lire la suite...  

René GogueyIl y eut l'époque où l'on pensait que Bibracte reposait sous Autun. Puis celle où l'on admit que la vieille capitale éduenne enfouie sous la futaie du Mont Beuvray avait été vidée de ses habitants au profit de la ville nouvelle brillant de mille feux dans la vallée. Va-t-on vers un nouveau scénario, celui d'une grande cité éduenne plantée sur la rive droite de l'Arroux, " chaînon manquant " entre l'oppidum et la cité augustéenne?

René Goguey en est convaincu: le pionnier de l'archéologie aérienne française qui a révélé au grand public l'existence d'un second théâtre antique à Autun dans la quartier de la Genetoye estime que tous les indices réunis lors de sa campagne de relevés photographiques favorisée par l'extraordinaire sécheresse de 1976 indiquent qu'il y avait là [à la Genetoye, près de l'actuel Temple de Janus] une « véritable agglomération ».

Lire la suite...  

Les huit hommes de la Légion VIII Augusta vendredi 7 mai 2010 au Musée de BibracteBibracte, Autun, Arleuf, Anost, Alligny-en-Morvan, Saulieu, La Roche-Vanneau, Alésia: du 7 au 15 mai prochains une patrouille de la Légion VIII Augusta traversera le Morvan et l'Auxois sur la ligne de crêtes reliant les deux cités gauloises entrées dans l'histoire avec l'épopée vercingétorienne.

Réalisée par l'association Légion VIII Augusta d'Albi qui unit dans une même passion une soixantaine d'amateurs et professionnels d’histoire et d'achéologie, cette première marche a pour objectif scientifique de vérifier les hypothèses avancées sur les matériels et équipements des légionnaires romains du 1er siècle.

Lire la suite...  

Le sol orné de grosses dalles rectangulaires en calcaire marbrier de l’Allier conduisait à une ouverture monumentale de 2,50 m de largeur - Fouilles parking Hexagone AutunLes vestiges exceptionnels d'un édifice public de la période antique, bordant la place dallée de calcaire du cardo maximus ont été mis au jour par l'équipe du service municipal d'Archéologie d'Autun qui conduit actuellement un diagnostic archéologique près de l'Hexagone où devraient être construits la nouvelle bibliothèque-médiathèque et la Maison de la petite enfance de la CCA.
Recevant le maire d'Autun sur le chantier, mercredi matin, le chef du service archéologique Yannick Labaune qui dirige ces fouilles a évoqué la possibilité que ces vestiges soient ceux de « l'Université » d'Augustodunum, les fameuses Écoles Méniennes citées par Tacite et dont le professeur le plus célèbre fut le rhéteur Eumène au tournant des IIIe et Ive siècles.

Voici le texte de présentation de ces fouilles de diagnostic rédigé par Yannick Labaune:

Lire la suite...  

Les archéologues qui étudient Bibracte, aujourd'hui recouverte d'un long manteau forestier ont trouvé un allié technologique de poids avec LIDAR. La capitale des Éduens se découvre nue sous son voile vert.

Lire la suite...  

Stéphane Alix, responsable scientifique, lors d'une visite de chantierL'Opac de Saône-et-Loire à la tête d'un "tésor"! L'INRAP a annoncé jeudi la découverte, durant les fouilles préventives de l'îlot du Faubourg d'Arroux à Autun où a été découvert le four du célèbre Pistillus, d'un « trésor monétaire » de plus de 110.000 petites pièces de bronze qui étaient selon, toute vraisemblance en attente d'être fondues dans un atelier métallurgique.

Un secret bien gardé depuis la fin du chantier le 15 octobre jusqu'à l'interview de Stéphane Alix, le responsable scientifique des fouilles mercredi 1er décembre sur France culture dans l'émission de Vincent Charpentier, Le Salon Noir, entièrement consacrée à ce chantier autunois. « Nous avons en effet trouvé un panier (on a retrouvé le panier conservé par l'action du cuivre) enfoui au fond d'une petite fosse et recouvert de quelques tuiles qui contenait environ plus de100.000 pièces de bronze » révélait alors le chercheur.

Lire la suite...  

Bibracte_17.03.2012._BelavalLa saison 2012 à Bibracte a été ouverte samedi 17 mars par Philippe Bélaval, directeur général des patrimoines au ministère de la Culture et de la Communication qui a inauguré successivement, en présence de nombreuses personnalités:
l'extension du Centre archéologique européen à Glux-en-Glenne qui accueille désormais le Centre régional de conservation et d'étude des collections archéologiques de Bourgogne;
puis, au musée, la galerie supérieure de l'exposition permanente qui a bénéficié d'une rénovation complète;
et l'exposition temporaire « Profession archéologue » du photographe Pierre Buch.
et enfin, sur le site de l'ancienne capitale gauloise, l'installation contemporaine, au seuil de la maison romaine du Parc aux Chevaux, de l'artiste belge Linda Molleman.

Lire la suite...  

En haut: le demi-moule signé Pistillus (faces externe et interne) et le "bâton" de céramique trouvés sur le siteAucun archéologue n'ignore le nom de Pistillus. Ses statuettes d'une facture particulièrement soignée et des moules signés de son nom ont été retrouvés du nord au sud de la Gaule et même jusqu'en Suisse et il est admis que sa fabrique qui fonctionnait au début du IIIe siècle se situait à Autun près de la Porte d'Arroux.

Où exactement ? La réponse à la question repose peut-être dans le chantier de fouilles que mène actuellement l'équipe de l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) sur le terrain de l'ancienne maison close face à la Caserne Changarnier.

Lire la suite...  

Ali Kamza à Bibracte (13.03.2010)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Musée de Bibracte a rouvert ses portes samedi 13 mars avec le vernissage, à 11h30, en présence de l'artiste, de l'exposition de quatre œuvres du vidéaste turc Ali Kazma que les visiteurs du Festival Repérages avaient eu le privilège de découvrir en septembre dernier.
Le restaurant gaulois Le Chaudron, a accueilli ses premiers convives dimanche.

Quant aux  fouilles, elles reprendront le 31 mai avec une équipe du CNRS chargée de prospecter les sites miniers de l'ancienne capitale des Éduens.

Lire la suite...  

Semelle1Une belle revanche. Jetée il y a plus de 1700 ans au fond du puits comme une vielle godasse qu'elle était, on vient aujourd'hui l'admirer comme une Berluti ministérielle.

On suppose qu'elle était sandale et ses clous usés laissent penser qu'elle ne
La semelle coté extérieur avec ses clouschaussait pas un pied féminin, mais plutôt un mâle soldat. Ou alors un des ces rugueux artisans de la céramique, du fer ou du bronze qui peuplaient le quartier.
Tout ce dont on est sûr, c'est qu'elle a été abandonnée par sa sœur de gauche au moment du grand plongeon et sa forme particulière (largement évasée à l'avant du pied) permettra sans doute aux spécialistes de la mode antique de lui donner un âge.

Lire la suite...  

 Le chantier de Guédelon en octobre 2009: couverture du logis seigneurial (crédit photo: Guédelon)

 

 

 

 

 

 

 

 
Plus 22,5%: Guédelon a pulvérisé son record de fréquentation pour sa douzième saison qui s'est refermée le 3 novembre dernier. 300.000 visiteurs payants (315.000 avec les éxonérés) se sont pressés cette année sur le chantier de construction du château fort médiéval, en forêt de Treigny dans l'Yonne, contre 245.000 en 2008.

Lire la suite...  
A droite: le sol en mortier de tuileau, exceptionnellement bien conservé. Au coin supérieur droit (sur la photo) de ce sol, des traces d'usure: c'est là que s'installaient les premiers évêques d'Autun pour recevoir leurs hôtes Une cour face au portail Est de la cathédrale Saint-Lazare d'Autun. Au fond de la cour, une cave. Quatre mètres sous voute. Le sol a été creusé. Un trou de deux mètres de profondeur. Les bords, pareils aux flancs d'un millefeuille sont constellés d'étiquettes jaunes portant des dates. Au fond, sur divers niveaux, des murs qui se croisent, des dalles, des trous de poteaux.

Sur plusieurs mètres carrés, un sol en pente légère. Un mortier net et sans défaut. Sauf sur une petite surface, contre le mur, légèrement "grattée": « Des traces d'usure correspondant peut-être à l'emplacement d'un siège, celui de l'évêque » : Sylvie Balcon-Berry, chercheuse à la Sorbonne, dit « peut-être ». Rigueur scientifique oblige. Mais elle ne le pense pas. Au fond d'elle même, elle en est convaincue. Avec Walter Berry, chercheur de l'UMR 5594 de Dijon, ils ont exhumé la salle d'audience des premiers évêques d'Autun. Au coeur de la résidence épiscopale primitive. A cinquante mètres à peine du bureau de l'actuel titulaire du siège, Mgr Benoît Rivière.
Lire la suite...  

AutunTempledeJanusFouillesLa révélation en 1976, sur les photographies aériennes réalisées à la faveur de la grande sécheresse, de la présence à la Genetoye sur la rive droite de l’Arroux, d’une « autre » cité antique  face à « la moderne » Augustodunum avait relancé les hypothèses sur la véritable origine d’Autun.

Trente-sept ans plus tard, des fouilles sont enfin entreprises sur le site. Des Portes ouvertes permettront au grand public de prendre connaissance des premières découvertes, les 3 et 4 août prochains dans le cadre des Journées Romaines d'Autun.

Lire la suite...  
exagone à Autun laisse apparaître les super structures d'un batiment public colossal« On n'avait pas vu ça à Autun depuis le XIXe siècle, une découverte majeure à l'échelle nationale et européenne dont l'importance est comparable à celle du théâtre romain d'Aix »: chef du service le archéologique de la Ville d'Autun, Yannick Labaune ne cherche pas à cacher son enthousiasme pour qualifier la découverte des super structures d'un l'immense bâtiment public antique qui dormaient sous quelques dizaines de centimètres de terre sous le parking de l'Hexagone et qui viennent de réapparaître en pleine lumière à la faveur du diagnostic archéologique du terrain où devraient être construits la nouvelle bibliothèque-médiathèque et la Maison de la Petite Enfance de la Communauté de Communes de l'Autunois.
Lire la suite...  

Les textes en ligne de Roland NiauxChercheur et érudit, Roland Niaux a été de toutes les "aventures" archéologiques qui ont redéfini l'histoire du Morvan autour de Bibracte à partir des années 1970. Ses nombreuses études, dont certaines ont été publiées en leur temps dans les Mémoires de la Société Éduenne (société savante d'Autun) sont  disponibles en ligne sur ce site incontournable pour les passionnés d'histoire. De "réflexions" à propos de  la Guerre des Gaules de César aux notices historiques sur les villages, en passant par la toponymie ou la liste des monuments disparus, cette publication est d'une richesse inestimable.

Pour accéder au site: cliquer ici ou sur la photo.

 
Le directeur de Bibracte, Vincent Guichard a présenté les résultats des fouilles 2010 à Bibracte au Casino Le Vegas de Saint-Honoré les BainsTous les camping-caristes qui visitent le Morvan n'ont pas la même chance.
Mais il est vrai que tous ne vont pas au casino et la formule est bien connue: pour gagner il faut jouer.
Ceux qui avaient décidé de passer la soirée de mardi au Végas, le casino de la station thermale de Saint-Honoré les Bains ont décroché un beau lot. Vincent Guichard, le directeur de l'EPCC Bibracte avait choisi ce lieu, dans le cadre d'un accord promotionnel avec l'établissement de Jeux du groupe Partouche, pour révéler les premiers résultats de la campagne de fouilles 2010 qui s'achève.
Lire la suite...  

Autun_Fouilles_Janus_2014_Mobilier_Labaune_Rebeyrotte_VernayLes chercheurs qui dirigent les fouilles des sites archéologiques du Temple de Janus, du théâtre antique et du quartier d'artisans de La Genetoye à Autun conduiront des visites guidées samedi 2 et dimanche 3 août à 14, 15 et 16h.

L'occasion pour le public de découvrir les trois nouveaux chantiers ouverts en cet été 2014 qui livrent des vestiges et du mobilier spectaculaires et de prendre connaissance à la meilleure source des dernières avancées et interprétations des recherches sur ce quartier hors les murs de l'antique Augustodunum.

Lire la suite...  

Autun_Theatre_romain_Genetoye_6En poursuivant leurs recherches dans le quartier de la Genetoye, les archéologues ont peaufiné cet été le tout premier chapitre de la longue histoire du second théâtre romain d'Autun.

L'édifice d'environ 7 000 m2 a vraisemblablement été construit entre la fin du Ier et le début du IIe siècle ap. J.-C. On l'a ensuite agrandi puis réparé avant qu'il ne s'écroule au milieu du IIIe siècle.

Les scientifiques pensent en outre qu'ils sont parvenus à résoudre l'énigme de son effondrement et il s'agit là « d'une découverte très importante », d'après l'archéologue Filipe Ferreira qui a dirigé les recherches sur place.

Lire la suite...  

Autun_Rue_Carion_A_Baudin_6Au nord d'Autun à l'intérieur du rempart, les fouilles récemment menées rue Carion vont permettre d'en connaître encore un peu plus sur l'antique cité d'Augustodunum à sa fondation, au Ier siècle de notre ère.

Prudents, les archéologues attendent toutefois que soit achevée l'étude des informations et des mobiliers recueillis sur les lieux, mais ils sont certains d'avoir découvert les vestiges d'un quartier de la ville romaine datant de la période augusto-tibérienne (20 av. J.-C. – 30 ap. J.-C.).

Lire la suite...  

Chantiers 2010 AutunLa Communauté de Communes de l'Autunois ayant le projet d'implanter sa future Maison de la Petite Enfance et, par la suite, sa nouvelle Bibliothèque médiathèque, près de la salle de l'Hexagone entre l'Hôpital Chochon Latouche et la cité de La Croix Verte, le service archéologique municipal procède actuellement, sous la conduite de son responsable Yannick Labaune, à un diagnostic. Une première phase de sondage sur une surface de 4.000 m2 est en cours, deux autres portant chacune chacune sur 3.000 m2 suivront.

Les premiers relevés laissent apparaître, entre le cardo maximus et une autre voie située à l'est qui a été découverte, des éléments pouvant évoquer des thermes: section d'un mur circulaire, sol en mortier de tuileau, nombreux éléments de placage en marbre. Même si l'on aimerait voir dans ses premiers sondages révèlant également des blocs de maçonnerie monumentale, l'exhumation des grands thermes du forum qui n'ont jamais été localisés, Yannick Labaune qui présentait jeudi le chantier au maire de la cité, Rémy Rebeyrotte, reste naturellement prudent. Il peut aussi s'agir de thermes privés dans une habitation luxueuse.

Lire la suite...  
<< Début < Précédent 1 3 > Fin >>
Powered by Tags for Joomla


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept