Dimanche, 16 Décembre 2018
Le Morvan : vos infos, vidéos, photos, annonces ...
Envoyez vos photos

Agenda

<<  Décembre 2018  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
       1  2
  3  4  5  6  7  8  9
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
Anost : sur « La Trace du loup » avec Didier Cornaille
Écrit par GdM   
Jeudi, 06 Novembre 2014 18:22

Cornaille_La_Trace_du_loupOn ne prête jamais assez d'attention aux fictions des écrivains. Juste des histoires inventées pour nous émouvoir pense-t-on.

Mais lorsqu'un chasseur affirme avoir croisé un loup en forêt d'Anost, difficile de ne pas repenser immédiatement au roman de Didier Cornaille « La Trace du loup ».

Le romancier qui habite dans la cité des galvachers, imagine les conséquences sur la société villageoise de la révélation d'un des habitants persuadé d'avoir décelé la présence d'un loup rodant aux limites du bourg...

Cornaille_La_Trace_du_loup" Dès le lendemain matin, on ne parlait plus que la trace du loup. Pour se passionner ou pour s'en alarmer, on exigeait des précisions. L'Ouïau [c'est le nom du personnage principal du roman] fut sommé d'en dire plus. Depuis le bar de l'auberge où il assura la permanence dès les premières heures du matin, il lui fallut batailler. Que pouvait-il dire de plus que ce qu'il avait déjà expliqué la veille ?
Il répéta encore et encore son histoire durant toute la journée du dimanche, mais, en fin de compte, ne persuada personne, ni à charge ni à décharge ".

Ne voir, dans ce passage, aucune allusion à l'actualité du week-end dernier, le roman de Didier Cornaille, écrit en 2012, est sorti en librairie il y a dix mois déjà.
N'empêche ! Quelle ressemblance avec l'histoire de notre chasseur de la Toussaint sommé depuis lundi par les journalistes de répéter une fois de plus sa « rencontre » avec le « fauve ».

C'est que, comme le prévoyait Didier Cornaille qui fut lui-même journaliste avant d'être écrivain et demeure un observateur avisé et sensible de la société qui l'entoure et sert de cadre à ses romans, le loup demeure un cas à part dans le monde animal qui partage la terre avec les Hommes et continue à déchaîner les passions.

" Le loup ! Quel Loup ! Le vrai, celui qui a les yeux jaunes et qu'on entendait hurler, dans le temps, au-delà des gorges, par les soirs de grands gels ? Ou celui celui qu'on a dans la tête ? " questionne-t-il à l'entame de son récit. Didier Cornaille explore les positions des uns et des autres confrontés à la réapparition de l'animal, chasseurs, agriculteurs, écologistes, mères de famille....

" Alors apparurent les fractures entre ceux qui s'en réjouissaient, ceux que cela terrorisait et ceux enfin qui juraient leurs grands dieux que ça n'allait pas se passer comme ça " narre l'écrivain à l'entrée d'un roman dont on se gardera bien de dévoiler le dénouement. Mais dont on ne résiste pas à l'envie de citer le prologue tiré rappelle l'auteur de " Contes et récits du Morvan rapportés par Pierre Léger, Bulletin de l'Académie du Morvan, n°45, 1977. » :

« Vôs saivez, les loups peurnant
Tôjeurs les mêmes chemis ;
A v'nant d'ce côtai, du fin fond du Chatillonais,
A descendant dans l'Aussouès,
Et peu a filant su' l'Morvan, aiprès...
Y n'sais pas quoè qu'a dev'nant...
P'tète qu' y restant, dans l'Morvan... »

La Trace du loup, roman de Didier Cornaille. Editions des Presses de la Cité, collection Terres de France. 2014. 290 pages, 19€. ISBN 978-2-258-10840-0.

Depuis la sortie de La Trace du Loup, Didier Cornaille a fait paraître en juillet « Les Compères » dans lequel, " au rythme d'anecdotes aussi truculentes qu'attendrissantes, il déroule le fil d'une vie sous le signe de la générosité et de l'amour des autres " selon la présentation de l'éditeur.

Les Compères de Didier Cornaille aux Éditions De Borée. 270 pages 19,90 €. ISBN 978-2-81-29-1167-5

Lire à ce sujet : Une lectrice nous signale l'observation "possible" d'un loup en forêt domaniale d'Anost samedi 1er novembre

 

Ajouter un Commentaire

Gens du Morvan favorise sur ses plateformes collaboratives les échanges et le partage entre les habitants du territoire avec la conviction que la possibilité ainsi ouverte à chacun de participer à l'information et aux débats est une source de richesse pour tous
Si, au delà de la liberté d'expression de toutes les opinions ou même de la polémique (que nous ne refusons pas dans les limites fixées par la loi), Gens du Morvan n'était pas compris comme un outil de dialogue favorisant le lien social mais comme un terrain vague où soufflerait un mauvais vent mettant à mal les personnes, nous aurions raté notre objectif.
Alors, du calme ! Continuez à poster vos commentaires et à envoyer vos articles, mais en n'oubliant pas que nous sommes ici entre Gens du Morvan.
Bon vent, bonnes gens !
PS: L'usage des pseudos étant une habitude du net nous l'acceptons volontiers. Toutefois nous nous réservons le droit de ne pas mettre en ligne les commentaires visant, par une relation évidente entre commentaire et pseudo adopté, à atteindre des personnes.


Code de sécurité
Rafraîchir


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa