Mardi, 19 Mars 2019
Le Morvan : vos infos, vidéos, photos, annonces ...
Envoyez vos photos

Agenda

<<  Mars 2019  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
      1  2  3
  4  5  6  7  8  910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Le ministre de la Culture du Burkina Faso a inauguré le Festival Wed-Bindé à Bibracte
Écrit par GdM   
Mercredi, 13 Juillet 2016 23:17

Bibracte_Wed_BindeM. Tahirou Barry, ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso, a inauguré mercredi 13 juillet le festival Wed-Bindé organisé à Bibracte en prolongement de l’exposition temporaire du musée de la civilisation celtique consacrée à « Un âge du fer africain ».

Une présence solennisant l’engagement d’une coopération décentralisée entre le grand site de France Bibracte – Mont Beuvray et l’association culturelle Passaté de Kaya (100 km au nord de la capitale Ouagadougou) dans le but d’œuvrer à l’inscription des sites métallurgiques anciens du Burkina Faso sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le festival se poursuit jusqu’à samedi avec chaque jour des visites de l’exposition, des démonstrations de réduction de minerai de fer, des concerts de musique et danses africaines, des artisans, de la cuisine africaine… (voir le programme dans l’agenda).

L’association culturelle Passaté dont les objectifs sont la promotion de la richesse culturelle de la province de Sanmatenga et le maintien des savoir-faire traditionnels organise tous les deux ans en décembre à Kaya un festival de danse Wed-Bindé (danse du cheval) associé à une rencontre internationale des forgerons qui construisent des fourneaux pour la réduction du fer.

La conservation sur site des fourneaux construits édition après édition a donné naissance à un « musée des fourneaux » à ciel ouvert qui participe à la réappropriation par les habitants d’une histoire millénaire.

Bibracte_Wed_Binde_visiteComme le montre l’exposition temporaire de Bibracte qui partira à Ouagadougou en janvier 2017, la production et le travail du fer en Afrique qui remonteraient au 1er millénaire avant J-C, ont été d’une ampleur exceptionnelle et ont laissé des témoignages archéologiques
Bibracte_Wed_Binde_visite2nombreux de sites métallurgiques. Mais ils sont le plus souvent peu spectaculaires et difficilement identifiables par le non spécialiste.

Cette production de fer a aussi légué en héritage un patrimoine immatériel inestimable.

 

C’est ce patrimoine matériel et immatériel que le ministère de la Culture du Burkina Faso a la volonté de voir inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

La coopération initiée en 2011 par Réseau des Grands Sites de France, et dont Bibracte a été le chef de file, vise à accompagner techniquement et politiquement cette candidature à l’inscription.

« Notre volonté de faire aboutir ce dossier est d’autant plus forte que parmi les sites présentés pour l’inscription à la prochaine Assemblée générale du patrimoine mondial ne figurent que deux sites africains. Les Pays du Nord ont accaparé le processus, ce n’est pas normal » estime le directeur général de Bibracte Vincent Guichard.

Bibracte_Wed_BindeDiscours« La coopération formalisée aujourd’hui a reçu le soutien du Ministère des Affaires étrangères français et très certainement de la Région Bourgogne Franche-Comté qui dispose d’un dispositif d’aide à la coopération décentralisée » ajoute le directeur général de Bibracte qui compte aussi sur de nombreux soutiens à diverses étapes de la démarche d’inscription.

Le festival Wed-Bindé de Bibracte voulait être le frère jumeau de celui de Kaya. Malheureusement les danseurs et musiciens burkinabés n’ont pas obtenu de visa.
Une tracasserie administrative que Vincent Guichard déplore : « Nous pensons à la déception tous ceux à qui nous avions fait des promesses que nous n’avons pas pu tenir et je m’engage à les faire venir une prochaine fois » s’est-il excusé sous les applaudissements de la délégation burkinabée. « Vu les liens qui unissent un très grand nombre de Français au Burkina , il faut qu’il y ait de la mobilité des personnes dans un sens comme dans l’autre »a-t-il ajouté.

Concrètement, cette absence de visa a entraîné une modification de la programmation. Est notamment absente La Troupe Relwindé, des musiciens et danseuses de Wed-Bindé emblématique du Festival de Kaya. Mais, devant le Musée de Bibracte la scène est montée prête à accueillir musiciens, chanteurs et danseurs, les fourneaux pour la réduction du fer sont allumés, les plats de cuisine africaine se préparent… Le Festival se poursuit jusqu’à samedi 16 juillet, tous les jours de 11h à la nuit.

Voir le programme complet, la présentation des artistes et les tarifs, sur le site de Bibracte : bibracte.fr

Bibracte_Wed_BindeReprise
Bibracte, 13 juillet 2016. Inauguration du Festival Wed Bindé.
Visite de l’exposition temporaire « Un âge du fer africain ».

De gauche à droite sur la photo : 
-Vincent Guichard, directeur général de Bibracte, 

- Lassina Simporé, directeur des sites classés au patrimoine mondial du Burkina Faso au ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme,
archéologue professeur à l’Université de Ouagadougou,
- Kadiatou Yampa,

- Tahirou Barry, ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso,
- Carole Dabrigeon, sous-préfète d’Autun,

- Caroline Robion-Brunner, chercheur à l’Université de Toulouse Le Mirail, experte en archéologie et paléométallurgie africaine, à l’origine du portail Metal Africa,

- Mahamadou Sangaré, chargé d’affaires à l’ambassade du Burkina Faso en France,
- Viviane Zoure, ministre conseiller à l’ambassade du Burkina Faso en France
- Jacob Bamogo, président de l’association Passaté,
- Rasmata Bakyono, conseillère culturelle à l’ambassade du Burkina Faso en France

 

 

Ajouter un Commentaire

Gens du Morvan favorise sur ses plateformes collaboratives les échanges et le partage entre les habitants du territoire avec la conviction que la possibilité ainsi ouverte à chacun de participer à l'information et aux débats est une source de richesse pour tous
Si, au delà de la liberté d'expression de toutes les opinions ou même de la polémique (que nous ne refusons pas dans les limites fixées par la loi), Gens du Morvan n'était pas compris comme un outil de dialogue favorisant le lien social mais comme un terrain vague où soufflerait un mauvais vent mettant à mal les personnes, nous aurions raté notre objectif.
Alors, du calme ! Continuez à poster vos commentaires et à envoyer vos articles, mais en n'oubliant pas que nous sommes ici entre Gens du Morvan.
Bon vent, bonnes gens !
PS: L'usage des pseudos étant une habitude du net nous l'acceptons volontiers. Toutefois nous nous réservons le droit de ne pas mettre en ligne les commentaires visant, par une relation évidente entre commentaire et pseudo adopté, à atteindre des personnes.


Code de sécurité
Rafraîchir


Gens du Morvan
est votre site | publiez vos infos - annonces - échanges de services - photos - événements | échangez via le Forum du Morvan

Copyright © 2009 Gens du Morvan - Tous droits réservés - Mentions légales - Nous contacter - Création PureConcept
escort eskisehir escort eryaman escort samsun escort bursa